UN MAIL DE BON SENS À CONTINUER DE FAIRE CIRCULER...

Le texte qui suit est la copie d'un texte qui circule  sur la toile  et mérite d'être transmis  au plus grand nombre de ses contacts. La seule arme de communication dont disposent les canetons est leur messagerie et leur bulletin de vote le moment venu. L'expression est libre, ce que doivent regretter ceux qui avaient le monopole de l'impression...

Nous avons voté pour réduire les régions mais le nombre des élus y a augmenté. Déjà le nombre de cantons avait été réduit mais on a élu un binôme (parité) par Canton, augmentant encore le nombre d'élus . C'est vraiment scandaleux .

A faire circuler très vite et sans faute, car c'est bien vrai et urgent !

Si pour une fois Internet pouvait servir à la France et aux français, déclencher une prise de conscience collective et assainir la politique. Pourquoi pas ? Utopie ?

Cela ne coûte rien d'essayer.

Avec 500 000 élus de toutes sortes, pas étonnant ……

L'Allemagne le crie, le titre, l'écrit, dans chaque article sur la FRANCE !

Notre déficit NATIONAL provient de notre infrastructure électorale, politicarde type "mille feuilles" au niveau des "Collectivités locales"

La différence avec l'infrastructure de l'Allemagne, au même niveau est de 130 milliards d'euros. 130 Milliards d'euros, récurrents !!!

Les gens de gauche eux-mêmes l'ont dit: comme Attali, comme Rocard, Jospin… et tous

les économistes....

On ampute aujourd'hui des postes clés pour gagner 3 milliards par ci par là (Retraites, allocations familiales...). On augmente les Impôts, la TVA, les radars, les PV, l'EDF, la taxe d'habitation, la taxe foncière, la CSG, la taxe TV...Bientôt les voitures DIESEL,le tabac etc…

Pendant ce temps-là, les politiques "pavanent" avec les indemnités, les cumuls de mandats, les

frais de fonctionnement de France et d' Europe, les retraites indexées, doublées, acquises dès qu'on

est à un poste clé pendant juste deux mois etc...

REFORMONS NOTRE STRUCTURE RÉGIONALE, DÉPARTEMENTALE, INTERCOMMUNALE,COMMUNALE

ARRETONS TOUTE CETTE GABEGIE DANS LES COMMUNES ET AU DESSUS !

Les jeunes aussi sont soumis et ne croient plus en rien. Qu'ils réagissent vite par le moyen qu'ils maîtrisent le mieux, celui du numérique.

Les intercommunalités comptent un grand nombre de Vice-présidents qui contrairement aux simples représentants des petites communes, sont indemnisés.

C'est la seule raison qui leur fait combattre la création d'intercommunalités plus grandes.

Quand ils ne seront pas membres indemnisés ils seront encore plus absents des réunions. Qu'il aillent au travail ou pas, la paye tombe à la fin du mois.

En plus du Conseil départemental, il est prévu une annexe du Conseil Régional dans chaque département. Les «annexes» fleurissent un peu partout avec 150 à 200 fonctionnaires à chaque fois.

" RHÔNE ALPES ", EST EN TRAIN DE CRÉER UNE NOUVELLE STRUCTURE: LE PÔLE MÉTROPOLITAIN, REGROUPANT LES COMMUNAUTÉS DE COMMUNES DE LYON, VIENNE, SAINT ÉTIENNE ET BOURGOIN, ET COMPTE TENU DE LEUR GESTION DÉSASTREUSE, CES GENS

VONT NOUS DIRE BIENTÔT QU’IL N'Y PAS D'AUTRE SOLUTION QUE DE SÉRIEUSEMENT AUGMENTER LES IMPÔTS POUR S'EN SORTIR !

Qu'ils soient de DROITE ou de GAUCHE, ILS NE SE MANGENT PAS ENTRE EUX !

Ce mail mérite de faire du bruit si les intéressés le font circuler. Le WEB est le seul outil dont chacun dispose. C'est d'ailleurs cela qui dérange puisque nous sommes à armes égales.

L'avantage est même aux gens ordinaires qui savent s'en servir, quand d'autre passent commandes de sites à leur gloire.

Qui aura le courage de faire un équilibre et si l'on supprime 1 fonctionnaire sur 2, voire

2 sur 3, on devrait surtout et d'abord supprimer 1 sénateur sur 2 et 1 député sur 2.

Un fonctionnaire qui travaile est sans doute plus utile qu'un élu qui le regarde.

À l'heure où la situation financière est telle, que l'on cherche en hauts lieux désespérément de

l'argent et que l'on va encore s'acharner sur le peuple pour le faire payer, une réflexion s'impose !

Aux États-Unis : 300 millions d'habitants, 100 sénateurs et 435 représentants (total 535),

En France : 66 millions d'habitants, 350 sénateurs et 577 députés (total 927).

Il faut en liquider 342...C'est clair.

Calcul d'une vraie remise au point : 6.000 € x 342 = 2.052.000 € par mois et donc

24.624.000 € par an !!!

Et pour arranger encore un peu les finances, si on baissait les salaires des politiques de 1.000€ chaque mois, on ferait 950.000 € d'économie par mois:1.400.000 € par an!