WEEK -END PLACÉ SOUS LE SIGNE DES RENTRÉES

C'est ce samedi 27 août que sera diffusée la première émission de rentrée de l'émission télévisée: "ON N'EST PAS COUCHÉ." Une première pour s'habituer au départ de Léa SALAMÉ s'habituer au nouveau duo Vanessa BURGGRAF et Yann MOIX, qui prend ses marques, mais ne devrait pas décevoir puisque Vanessa aurait fait bonne impression en matière politique. Il y sera question du " fils de Jean", probablement petit fils de Nicolas pris en flagrant délit d'Épad. Occasion aussi pour Nathalie Kosciusko-Morizet d'être la première invitée politique de cette nouvelle saison, tout en soulignant que l'enregistrement a été fait avant certains éléments d'actualités inconnus.

Ce week end est marqué par l'avancée tranquille d'Alain Juppé qui se refuse à entrer dans une mêlée hors sujet  sur un sujet qui n'est pas la préoccupation des canetons., qui ne manquent pas de tourner à la dérision la question du burkini, sans que son nom ne soit d'ailleurs cité dans l'arrêté annulé. Il faut bien s'occuper...

Du coup c'est la rigolade qui prend le dessus et les français sont apparemment plus préoccupés par le travail et ses conditions qui conduisent beaucoup  au burn-out qu'ils tentent de dissimuler derrière l'humour d'un burn-kini que se mettre à mesurer le tissu.

mateburnkini

Sarkozy, pense qu'en faisant le tour de France avec son équipe de supporters ils fera croire que les sondages sont  à son avantage, alors que les sondés affirment qu'il est plombé.  Son entourage et ses soutiens ont quelques points communs dont l'intérêt de ne pas finir dans le casserolier qui leur est réservé par le peuple de France.

Il ne fait guère mieux au TOUQUET qu'au FOUQUET's puisque voilà qu'il n'est même plus d'accord avec lui même sur la frontière qui mène à l'Angleterre, qui continue son bonhomme de chemin après le BREXIT, n'ayant pas le souci de changer de monnaie puisque ayant conservé la sienne. La chute de la livre sterling la consommation, même si c'est la balance des paiements qui dira la vérité. Les importations et la dette vont s'alourdir mécaniquement. 

Plus près de chez nous Nicolas était aujourd'hui en compagnie d'Amélie. Il s'agit bien sûr de la position des ouvrages, ou au moins des livres "TOUT POUR LA FRANCE" et juste à côté: "RIQUET À LA HOUPPE" d'Amélie Nothomb. Curieuse position des deux bouquins en bout de gondole dans une grande surface.  Les canetons ne s'y jetaient pas vraiment dessus, plus préoccupés par les achats de la rentrée scolaire. La question reste entière de savoir ce que ces deux là faisaient côte à côte.

Le rayon des livres politiques est plus éloigné alors que la rentrée est chaque année marquée par une nouveauté de l'écrivaine. Sa reprise du conte de Charles PERRAULTv (1697) qui pose la question de savoir s'il vaut mieux être affreux et intelligent que belle et bête est peut être un motif de co-gondolisation. Dommage de ne pas avoir proposé un "triptyque": "RIQUET À LA HOUPPE", "TOUT POUR LA FRANCE" et  "LE PETIT POUCET".

À BÉNAC, NON PLUS, ON N'EST PAS COUCHÉ puisque c'est la fête annuelle.

Le maire, Conseiller Départemental, accompagné de sa binôme juillanaise avait lancé les invitations d'usage. C'est ainsi que les canetons ont pu surprendre le maire de Tarbes en grande discussion avec le maire d'Azereix , mais qui était là surtout en qualité de Président de la tranquille CCCOssun. Nul doute que leur conversation n'a porté que sur le sort des radicaux.

Peut être ont ils abordés la question des chemins de Grande Randonnées, spécialité du Président de l'intercommunalité. Sur ces chemins au moins, on peut se coucher. La première photo est prise sur un chemin de "promenade" d'Azereix et la seconde, sur un chemin vicinal à la sortie d'AZEREIX, direction IBOS. Quand on tient à son matelas, on ne le quitte pas des yeux. On imagine mal Amélie écrire "RIQUAUT À LA LOUPE".

matedechets

matelas