UN DÉTAIL: UN MOT TARD...DES MAUX TÔT...

La solidarité n'est pas un vain mot, surtout chez les motards. "Motard un jour...motard toujours"... Que ce soit en Harley Davidson ou pas. Tout dépend de la somme que l'on peut généreusement mettre dans les rouages de l'économie française. Ce n'est pas le ministre en charge de la loi NOTRe qui démentira. Et c'est justement sous prétexte de la loi NOTRe que le département de la SOMME décide de supprimer une aide de 730 000 euros qui était versée à quelques 7 000 familles défavorisées pour la cantine à l'école primaire, distribuée sous conditions de ressources et réserve de deux repas par semaine à la cantine. La clause qui permettait aux collectivités locales de financer ces dépenses ne fait plus partie de la liste des compétences listées par la loi NOTRe. L'occasion était trop belle de ne pas s'engouffrer  dans la brèche. Brigitte FOURÉ (UDI) et maire  d'Amiens a déjà décidé que la ville ne comblerait pas les 300 000 euros sur les 730 000 que percevaient les familles. C'est quand même bien la décentralisation de la solidarité. Et Arnaud MONTEBOURG qui voudrait qu'un travailleur lambda ou un chômeur d'Amiens ou d'ailleurs puisse manger à la "cantoche" du Sénat. Il faut préciser que selon l'INSEE, le revenu fiscal médian du département était de 17 700 euros en 2015 contre un montant national de 19 200. Une Somme indécente ... Presque de quoi supprimer la Somme. 

Côté candidats aux présidentielles, le treizième vient de s'inviter à la table, en la personne le l'ancien président  qui on le sait ne mange plus au Fouquet's. Quand 6 français sur dix ont une mauvaise image de" Montebourg" dont la vie militaire s'est déroulée davantage en baskets qu'en rangers selon ses "camarades" de chambrée, SARKOZY le bat avec 8 français sur 10 qui ne souhaitent pas son retour ... mais 100% de ses partisans lui feraient confiance. Curieux quand même c'est amour soudain pour l'armée surtout pour ceux qui ne l'ont jamais faite. D'ailleurs, ceux qui l'ont faite sont réservistes. On peut donc en déduire que ceux qui veulent soudain le devenir ont raté un épisode de 12 ou 18 mois.   

G a   ( en SMS cela signifie : J'ai grand... appetit )  

LOI ECKERT CONTRE LES GROS ÉCARTS.

C'était pourtant pratique cette façon de récupérer les économies de personnes décédées sans que la descendance ne sache ce qu'était le montant de leurs économies.  Les comptes bancaires inactifs et les contrats d'assurance vie en déshérence terminaient dans des poches qui n'étaient pas forcément les moins remplies.  Ces écarts ne sont plus aussi facile grâce à la loi ECKERT qui fixe leur devenir depuis le 1° janvier 2016. (Loi 2014-617 du 13 juin 2014).

En gros, les sommes non réclamées par le titulaire d'un comte ou ses ayants droit seront acquises à l' État à l'issue d'un délai de 20 ans ou 27 ans si le titulaire est décédé, à compter de leur transfert à la Caisse des Dépôts (10 ans d'inactivité ou 3 ans si le titulaire est décédé.)

Comme quoi il n'est bon ni de laisser l'argent dormir, ni de mourir.