LA FRANCE SAUVAGE 

La justice est rendue AU NOM DU PEUPLE dans notre monarchie républicaine qui s'autoproclame  "PAYS DES DROITS DE L'HOMME"... et tant pis pour les femmes...

À 68 ans, dont 47 de torture, la pensée du pilote égale celle de Ponce Pilate. Quand les canetons sauvages demandent une opération mains propres, le président s'en lave les mains. Par une demie mesure, une femme torturée est jugée ne pas l'avoir assez été.  Le reproche ultime qui lui est fait serait d'avoir subi une situation médiatisée et de n'avoir pas fait une introspection conforme à celle que d'autres ont faite pour elle. Voici  l'invention du délit "d' extrapection "?

La Justice au nom du peuple c'est bien, mais encore faut il que cela se passe en vase clos.

Le jour où en France les magistrats seront élus par le peuple, ils seront légitimes à revendiquer les pouvoirs que confère l'étoile de shériff.

OUTREAU ou trop peu il est difficile de juger. À 68 ans, la sauvageonne a toute la vie devant elle pour réfléchir et pourquoi pas écrire ses mémoires... Elle peut aussi à l'instar de Pénélope occuper ses journées à tricoter et les nuits à défaire son ouvrage. Ce pourrait être UN PULL OVER ROUGE. Pas de quoi perdre la tête, mais faire travailler ses méninges: un point à l'endroit et un autre à l'envers.

Nostracanardus prédit que la malédiction frappera les malins un matin prochain. Nul n' échappera à la justice divine. C'est quelque chose qui me dit... qu'on ne nous dit pas tout...mais que l'on saura pourtant bientôt beaucoup de choses.

Il reste à souhaiter que la mobilisation de tous les canetons se fera et qu'ils se sentiront concernés par la pétition lancée par le comité de soutien à Catherine SAUVAGE,  animée par Madame Éva DARLAN avec le soutien de la députée Valérie BOYER. Que le président  prenne ses responsabilités en accordant une grâce totale  ou en ayant le courage de la refuser.  Sa mesurette n'est rien de plus qu'une manière de fuir la décision. Dix ans ans de peine... pour cette forcée au désamour, cela fait deux quinquennats . À défaut de pouvoir les faire, le président délègue: Catherine les fera pour lui ...

La France est en friches, et ce n'est pas sur MACRON qu'il faut compter pour qu'il  mette en place une politique, lui qui se défend d'en faire et refuse de commenter les commentaires des commentateurs. On ne saura donc sans doute jamais ce qu'il pense de la pensée du syndicaliste FILOCHE qui n'en pense peut être rien tellement c'est primaire comme idée que de vouloir "présélectionner" des candidats.

Des syndicalistes avaient envahi le plateau de RUQUIER dans "ON N'E4ST PAS COUCHÉS", aux cris de "Merci Patron". Combien de charlots chanteront "Merci MACRON"?

Signez la pétition "Contre La Violence" en suivant le lien ci dessous:

https://cvpcontrelaviolencepsychologique.com/2015/10/11/rendons-justice-a-catherine-sauvage/