NE RIEN DIRE ET LAISSER FAIRE ?

Ce n'est guère le genre "CANeTON" de se laisser marcher sur les palmes. Aussi voici l'explication de la rareté de ses apparitions.

Une société, "ZONE ADSL" pour ne pas oublier de la nommer à démarché le caneton pour lui expliquer que sa ligne ADSL grassement facturée par ORANGE n'était que de la daube et que le débit mesuré était loin d'approcher le débit facturé. 

À  ce stade, ce n'est que vérité. Lors d'appels les propos sont systématiquement toujours les mêmes; Le problème vient de l'ordinateur et il faut un INGÉNIEUR, et naturellement une facturation.

La solution, après "test" de la ligne est de faire appel à un autre FAI (Fournisseur d'Accès Internet) et le meilleur est SFR. Effectivement l'efficacité de la société est probante pour couper (Écraser, dans le jargon des vendeurs de chansons) la ligne existante.

La suite est différente et depuis le 24 juin 2016, la ligne SFR n'est toujours pas en fonction. Que ce soit par téléphone ou déplacements multiples en boutique; le résultat est constant, on vend du vent  et en plus on est content ...

Comme dans la chanson, que ce soient des " petits cons de la dernière averse ou de vieux cons des neiges d'antan", toutes les compétences sont regroupées au sein du service facturation. Il fonctionne même sans que que la ligne ne soit mise en service. Comment résister à l'argumentaire qui voudrait que l'on vous coupe une ligne qui n'est pas mise en service, si vous ne payez pas. Au pays des aveugles les borgnes sont toujours rois.

Dans le même temps, rien d'étonnant à ce que le Président Patrick DRAHI, rentré dans le peloton des plus riches hémi-français mais dont les sociétés en font aussi le plus endetté du pays, annonce qu'il va licencier, en commençant par les boutiques dont il va fermer le plus grand nombre  puisque ce sont les plus coûteuses et ne sont pas les moins douteuses.

Prendre le client pour un distributeur automatique  d'argent ne peut conduire qu'au retour du boomerang en plein dans les dents.

Le caneton détient des témoignages, des sms, des mails, des photos et des enregistrements de nature à faire du CV des commerciaux de véritables torchons.  Curiosité supplémentaire et de plus, contagieuse, dès qu'il voient  une voyelle, ils ajoutent un accent. C'est que les cons sonnent...

Si l'on veut se souvenir de la privatisation de feu France Télécoms, on retiendra que comme pour Eurotunnel, ce fut une véritable spoliation des petits porteurs.

L'État a été et reste particulièrement déficient en matière de "numérique" Plus il en parle, plus les canetons paient mais pour les services c'est le sévice. 

Le réseau câblé est totalement délabré. Orange cumule la double casquette de constructeur du réseau et de fournisseur d'accès. Nul besoin d'aller chercher plus loin l'erreur. C'est à qui fera le moins  et de ce point de vue, la concurrence est rude. Tous champions de la facturation et de la moindre action.

Alors oui, des opérateurs posent de la fibre ... mais entre leurs répartiteurs mais ce n'est pas demain la veille que la norme (F.T.T.H.) "Fiber To The Home" verra le jour. En attendant, ne dites rien et l'S.F.R. Tout finira par s'ORANGER.

Le plus rigolo serait que EL KOHMRI ne soit pas câblée le jour de son licenciement et que faute d'être informée elle continue son C.D.D.