17/06 LE POLICIER "COURAGE"  ASSUME SON REFUS DE SERRE LOUCHE

S'il est homme qui aura marqué ce jour il s'agit bien du policier xxxxxxxxx qui  a refusé de serrer la main au président Hollande , à  Valls aussi et Cazeneuve aurait connu le même sort s'il s'était exercé à l'expérience connue du "Jamais deux sans trois".

Peut être s'agit il du Flic que Renaud a embrassé. L'homme est digne, déterminé au moment de rendre hommage à l'un de ses camarades. Le président lui tend la main. Il garde la sienne en position de "garde à vous". Que Valls vienne, le traitement sera le même. Celui ci s'adresse au policier qui reste droit comme un i, ne se dérobe pas et assume courageusement: "Il y a trop de problèmes dans la Police... On en a ras le bol... DES ACTES..." Cazeneuve suit, et n'en rajoute pas.

polichollande

policvalls

Le Général Bertrand SOUBELET n'est plus le seul à dire "tout ce qu'il ne faut pas dire."

Hier encore, "Radio Cantonade"  affirmait que le bilan des gouvernements Hollande serait le record absolu du temps cumulé des "minutes de silence".

Pour autant le jugement est beaucoup plus sévère pour son prédécesseur,  qui a troqué son Karcher contre un plumeau, a demandé  à un Pôv con de caneton de se casser et invité un autre à descendre de son balcon pour venir se battre (Probablement avec les gardes du corps qui l'entouraient). Inviter Muammar KADHAFI et ses amazones est plus facile qu'affronter  Muhammad ALI, ne serait ce que quelques secondes. (S'cusez moi, Didier, mais si a cinquante ans on a pas des gants avec cinq doigts, on prend la clay deschamps)

Ce qui est certain, c'est que pour l'heure, l'opinion n'en démord pas et persiste à mettre tous les politiques dans le même sac, signe annonciateur d'un nouveau record d'abstentions et de primaires qui ne vont pas mobiliser grand monde, d'autant que pour être  électeur, il faudra signer une charte de reconnaissance aux "valeurs" d'un président  que les canetons ont foutu dehors pour ne pas s'être reconnus dans celles qu'il a incarnées une fois la place prise. 

La FRANCE, incapable de comprendre et de maîtriser ce qui se trame sur son propre territoire, mobilise la matière grise de tout ce qu'elle compte de journalistes et politologues experts en remue méninges pour expliquer ce qui se  passe en Angleterre. Ils ont la vue perçante pour voir ce qui se passe de l'autre côté de la manche.

Leur boule de cristal ? Une jeune  députée, Jo COX, tuée par un homme à la cinquantaine passée, dont le geste horrible est l'œuvre d'un déséquilibré qui se fout du référendum comme de son premier chewing-gum. Maigre lot de consolation la victime malheureuse sort de l'anonymat pour devenir "l'une des meilleures" d'entre eux. Chez nous, il y a longtemps qu'on a ce qu'il faut...Sauf  si...

Mais en Angleterre, il y a bien longtemps que l'on rigole bien des commentaires français et que maintenant, même le son coupé, l'image d'un politicien français dans la petite lucarne provoque l'hilarité. Que cet assassinat fasse l'objet de récupération de la part des partisans du IN ne fait aucun doute, mais dire que ceux du BREXIT sont des xénophobes est une supercherie. Il  est vrai que ces analystes voient tout cela au milieu du brouillard toxique dans lequel baigne PARIS.

Londres est une ville cosmopolite qui est très ouverte aux étrangers. Hier encore, le BREXIT  était évident. Le regard de la France ne pourra qu'accentuer la tendance. Il faudra de meilleurs artifices pour inverser la décision des électeurs partisans du BREXIT . 

OCCI  QUOI ?... OCCITANIE 

Le caneton d'Ossun avait changé son "nœud pap"  au début de la campagne des régionales . Il portait  un ruban "sang et or" et avait troqué son dossard 17, nombre des communes du CANeTON d'ossun pour le  " 13 ", nombre des départements de la nouvelle grande région du CANeTON OCCITAN.

Comme il l'avait annoncé le soir de la clôture du scrutin "OCCITANIE" avait remporté le pompon. Mais au pays des shadoocks, on a beau pomper, on ne sait jamais  quel score sera retenu comme étant majoritaire, à l'unanimité de préférence. 

Des cinq noms proposés au "classement ordonné" de 1 à 5 , la méthode Condorcet a donné pour 203 993 avis exprimés: OCCITANIE 44,9 % ; Languedoc-Pyrénées 17,91%; Pyrénées-Méditerranée 15,31%; Occitanie-Pays Catalan 12,15%; Languedoc 10%. 

Mais n'oublions pas que nous sommes aussi "le bas de France" et que ce sont nos élus qui ont la gaule et procéderont  pour le 24 juin l'ordre des chiffres de la suite (arrondie) des résultats. 45, 18, 15, 12 , 10 . C'est à nos sages que reviendra  ce délicat travail de classement des chiffres pour définir le plus grand. Un vrai travail d'artiste cette méthode Condorcet (À ce que l'on en sait). Ne désespérons pas qu'ils aient le temps de le faire en sept jours à peine pour cinq chiffres à ordonner. S' il  y a ART dans ARTtiste, il ne faudra  que trouver ce qu'il y a dans  CONdorcet. Les connaissant bien, ils devraient y arriver.

Beaucoup de temps passé pour apporter au nom la French Touch alors qu'à l'américaine on aurait eu d'office  "La CAROLE IN "et les anglais : "Le BREXIN". 

24 JUIN: BONS COUPS et BONS COINS

Le 24 juin 2016,  les canetons  mettront le feu (de la saint Jean), auront le nom de la région et le résultat du référendum anglais, et la baisse du cours de la livre. De bonnes affaires prévisibles sur le bon coin-coin, pour peut que les canetons fouillent dans la foire.

La semaine dernière un vieux célibataire  avait juste fait paraître un  laconique: "JE CHERCHE UNE FEMME."

Le lendemain matin, le caneton recevait  12 836 réponses, toutes identiques: "VENEZ CHERCHER LA MIENNE."

Il faut maintenant attendre, mais autant nous quitter de manière sérieuse en cliquant sur le lien qui suit:  manifestez professionnellement