CE TEMPS DE JUIN RESSEMBLE À S'Y MÉPRENDRE À UN TEMPS DE CHIEN.

Quand il pleut à la saint Médard, il pleut quarante jours plus tard... À moins que saint Barnabé ne lui coupe l'herbe sous les pieds. C'est toujours vrai ... sauf quand le dicton n'est pas vérifié ...

Les caprices de la météo sont aussi compliqués que ceux des dirigeants de la CCCO.

Donne moi ton bien, je prends le tien... La cloche à sonné, ça signifie...

Enfant, on apprenait qu'il ne fallait pas jouer avec les allumettes, mais c'était au temps où leur prix ne changeait pas. En ces temps de crise le travail manque, alors il faut bien augmenter le nombre des politiciens et leurs indemnités. 

Un élu qui disparaîtrait, ce serait  une douzaine d'emplois fictifs en moins, la chute des arrêts maladie et le trou de la caisse primaire d'assurance maladie qui se comblerait si l'on n'avait pas recours à l'immigration massive et la relance de la construction de lieux de culte qui remplacent nos vieux clochers. Pour que l'économie tourne, chacun doit exercer son ministère. La moindre planque a toute son importance.

Le problème devient grave lorsque la leçon n'est pas retenue. Quand l'allumette flambe un seul caneton qui vend la mèche met le feu au pétard et un très gros pétard peut devenir une bombe.

Le meilleur conseil qui soit est donc de rester au coin du feu lire le petit journal pour les uns et en écrire les articles pour ceux qui sont ou veulent en être le correspondant. Celui de la semaine sortira demain. En voici la une.

Une fois encore, elle relate une disparition d'un homme de devoir, d'honneur et de cœur. Mais surtout à "Louisette" que le caneton adresse  ses "coin coin doléances". Souvenirs de rapports professionnels et de transports jusqu'à l'auberge du Lienz  en motoneige par temps de neige trop épaisse de la sortie de Barèges jusqu'à la table conviviale d'un endroit rare et généreux où le rapport d'amitié dépassait la relation commerciale.

Emmanuel et Louisette , symboles de Barèges: DEUX AGNEAUX... 

PJUne24

La Une n'est que la façade, mais l'essentiel, ici comme ailleurs, est à l'intérieur. 

Cela n'empêche pas de terminer sur une note d'humour:

Qui a pu dire que la police ne fait rien , n'a pas pied et prend l'eau? Certainement pas les gars de la marine.

Qui a dit qu'il pleuvait dès que Hollande sortait?

Et qui peut affirmer que pour se rendre au conseil départemental ou à la Préfecture, pour les canetons, il est impossible de trouver un créneau ?

C'est le code qui est difficile, pas la bonne conduite...

Policeau

ZouaveHollande

Créneau