LE COEUR DU CANTON D'OSSUN BAT LA CHAMADE. AZEREIX EN EST LE POUMON.

La Une de votre petit journal hebdomadaire dont vous pouvez devenir un correspondant, sans être Molière ni attendre de César, mais en faisant vivre NOTRE département, tout simplement.

Puis nous resterons sur AZEREIX en raison de la qualité de son maire: Président de la CCCOssun, qui deux soirs en suivant va encore donner de son précieux temps pour SA commune et Son canton.

Conseil municipal mercredi 8 juin 2016 à 21 h00 et conseil Communautaire à 18 h 30 au téléport 1, 1er étage . Mais pour l'accueil et l'entrée soyez assurés que le service relèvera du maximum.

PJUNE23

CONSEIL MUNICIPAL DU MERCREDI  8 JUIN 2016 À 21 h00

Sans doute pour la première fois du règne sans partage de l'Édile du village capitale, son señor alcade, a mis sur l'ouvrage plus de questions dont l'objet est précisé que de questions diverses. LOa raison vient avec l'âge... Ce n'est pas utile de vous rendre à l'invitation à la séance publique. Le compte rendu sera fait comme d'habitude, avec la lettre de janvier dernier qui devrait arriver avant fin décembre. De toute façon, vous vous en foutez, l'essentiel étant que les impôts, charges et indemnités de fonction augmentent. Vous ne serez pas déçu, point sur le u.

L'ordre du jour sera : • CCCO, fusion des Communautés de Communes et d'Agglomération du Grand Tarbes (Sans doute un farceur puisque ce projet n'est pas au goût du maire président comme il vous l'expliquera dans sa missive.); • Travaux de voirie; • Amendes de police; • SDE,appel d'offres pour le compte des communes,contrat Gaz; •Travaux supplémentaires à la salle des des fêtes, (synonyme de salle des défaites pour qui entrave la marche de l'alcade); Fonds de concours des subventions (Il s'agit  de préciser la manière avec laquelle on peut prendre à Juillan ce que l'on n'a pas chez nous, en plafonnant leur population à 2500 habitants et en nous comptant 1019,en rentrant des champs pour être dans la tranche des indemnités de plus de 1000 habitants... ou pas.), • Assainissement, demande d'aide à l'agence Adour Garonne pour travaux (Il doit s'agir des petits travaux annoncés dans le bulletin annuel: Ça va pas chercher loin...) Aménagement terrain communal, • budget CCAS,DM; • redevance taxi . C'est alors seulement que l'essentiel viendra , dans le mystère des questions diverses. Bien des canetons seront couchés lorsque la séance sera levée, sauf si elle dure la nuit entière. Peut être y parlera t-on de diverses affaires, comme le laisse supposer le titre, ou encore du remembrement en cours et de l'intervention surprise de la SAFER dans les affaires à faire.Peut-être aussi des deux enquêtes publiques qui nous concernent: La décharge du Bécut et un chemin agricole ?

Curieuse annonce au panneau d'affichage , en plein remembrement  OSSUN-AZEREIX-IBOS, lié à l'emprise foncière de la zone PYRÉNIA, d'esthétique pathétique. Y aura t-il des emplois ou seulement des carcasses d'avions, regardant les sommets des Pyrénées ?

Les gens de la SAFER  semble avoir des notions de sémantique qui vaut l'éthique. la déontologie prime toujours sur l'idéologie. Il suffit d'avoir de la suite dans les idées.

Faut-il voir une différence entre un "appel de candidatures" et un "appel à candidature." ? Tant que nous n'en sommes pas à la désignation des volontaires, la méthode n'a rien de militaire . Pas de quoi rompre les rangs ni les habitudes. Dès que la SAFER s'affaire, c'est un signe de reprise des affaires. 

safer

Safer3

QUAND SOUDAIN ... SURGIT  UN MILAN NOIR... ET UN PETIT PIAF...

 "À chaque jour suffit sa peine" comme dit la générale.Il faudra attendre quelques heures à peine entre la fin de la réunion municipale et le début de la réunion intercommunale.

Le roi UBU dispose on le sait de pouvoirs absolus, et n'a pas que ça à faire...et à faire faire.

Pour finir sur une note animale les canetons félicitent  Gisèle et Laura qui après beaucoup d'efforts ont pu sauver un milan noir , avec l'aide d'un motard, en terres béarnaise et basque , ainsi qu'un petit camarade. "Chaîne de solidarité" mais qui ressemble davantage  à un parcours du combattant sur notre département qui compte des maillons faibles, dont le donjon des aigles...

Un souvenir revient. Il y a plus de 12 ans. Cinq heures du matin,  du chemin à parcourir pour un travail au loin. Sur la bretelle d'entrée de l'autoroute  Tarbes Ouest, une biche  gît au milieu de la route. Appel sur le mobile au 17 pour signaler l'animal et le risque. Réponse éloquente là aussi: "Ce sont les ASF, voie privée, c'est eux qu'il faut appeler"... Suit le beep du raccroché. 

Comme un caneton con, j'avais même pas pensé que la  mort privée était moins  importante que la mort publique.