CE VENDREDI TREIZE, LE SEUL DE L'ANNÉE 2016, NE SE PRÊTAIT GUÈRE AUX INITIATIVES. LA SUPERSTITION À LA VIE DURE, RAISON SUPPLÉMENTAIRE DE NE RIEN FAIRE, PLUS ENCORE QU' UN JOUR ORDINAIRE.

• Quelques déclarations suffiront pour meubler la journée, mais à prendre au conditionnel en ce jour de 1° avril à l'envers et en vertu des controverses qui nous gouvernent, laissant la porte ouverte à tous les paris 2016: Un 29 février; Un 1° avril qui tombe le 32 mars, Un seul vendredi 13, le 74 mars et 29° jour d'attente du compte rendu de la réunion de la CCCOssun du 14 avril (45 mars), c'est à se perdre sur les sentiers de grandes randonnées pédestres à cheval, les mieux balisés du monde, surtout entre Séron et Montignac. 

• La grippe aviaire qui va toucher les poulets ne casse pas deux palmes à un caneton. Pas de quoi faire de l'huile quand nos Hiles nous disent que celle de palme pourrait nuire à la santé. Des palmipèdes maladroits prétendent qu'elle ne vaudrait  que pour mettre de l'huile, non plus sur les épinards verts, mais sur les arbres à came du cannabis.

• Certains avaient parié qu'il n'y aurait pas d'année blanche pour notre nouvelle région. C'est vrai que la réduction du nombre de régions augmentait les chances de voir un caneton d' Occitanie gagner un million au tirage du vendredi 13. Et c'est un joueur de la région Midi-Pyrénées-Languedoc-Roussillon qui est le premier gagnant de "MY MILLION" (JK3884979) de la nouvelle région, et donc en même temps, le dernier sous son ancienne appélation. Ce n'est plus un nom qu'il faut trouver, mais deux: Celui de la région et celui du propriétaire de "MY MILLION". Pour un anglo saxon, il serait évident que "MY million" serait "le mien" mais au pays de Jean-Mi, c'est à Paris que se passent les meilleurs tirages. Et ce million n'est peut être ni le mien, ni le sien, ni le votre, ni le Notr(e) mais peut être celui du DIEU du monde, au dessus du génie et du génie des génies, le très parisien IBRAHIMOVIC. Plus Zlatan encore que Satan.

• Autre "inforumeur" Vivendi ne souhaiterait plus que canal plus diffuse en clair, pour mettre le paquet sur la facturation et l'augmentation des décodés. Les déconneurs du Grand journal et du petit iront gagner leur MAÏZENA ailleurs et les recettes publicitaires seront en diminution. Pour les jeunes générations la "télévision", c'est pas franchement la révolution et trop de chaînes déchaîne jusque dans les maisons de retraites. Une semaine pour se mettre d'accord sur l'émission que l'on regardera et quand elle arrive, personne ne se souvient plus du choix démocratique retenu. Alors on regarde les chaînes codées. Ceux qui ont un Parkinson arrivent à suivre un peu.

• Dans le même style, mi figues sèches-mi raisins de la colère, un drame aurait été évité de justesse le 15 novembre dernier lors de la réunion exceptionnelle du Congrès à VERSAILLES pour une déclaration présidentielle. Cette possibilité avait été voulue en 2008 par SARKOZY, contre l'avis de HOLLANDE, mais les deux l'appliqueront: Le premier en 2009, à mi mandat pour instituer l' "emprunt obligatoire" des français, et le second pour les 129 morts et 352 blessés des attentats lâches  de novembre suivis d'envoi des avis d'imposition, finalement non mis en recouvrement mais après protestation.  Aucun des 577 députés et 348 sénateurs, ni les effectifs pléthoriques des administrations n'y auraient songé. Mais il faudrait aussi que l'adresse de BERCY soit communiquée en Province aussi. De plus, ce n'est pas un ministre des finances qui pourrait mettre son nez dans le règlement de droits de succession  Cela aurait été dénoncé et puni avant. La séparation des pouvoirs n'est pas faite pour rien. En fait une grave menace terroriste visait la salle du congrès. Les présumés innocents menaçaient de mettre le feu à 1 000 litres d'essence dans le Palais si une rançon de 1 million d'euros ne leur était pas versée. Toutes les forces ont été mobilisées pour faire un appel aux dons et éviter la catastrophe. Certains canetons auraient immédiatement proposé de donner de 10 à 40 litres.  

• Hommage  à l'ami RENAUD (même si CHARLIE nous divise un peu, quant aux millions qui ont été distribués à quelques uns et quand on voit ce qui se passe par ailleurs). Tout le reste est en partage entre CANETONS et  SAUVAGEONS. : "TOUJOURS DEBOUT: et puis tous ces chasseurs de primes, Paparazzis en embuscade, Qui me dépriment, et qui m'impriment, Que des ragots, que des salades. 

L' ode à ton cher fils restera: "Dans ce monde qui devient le tien, lire, penser, rêver, rire, découvrir, c'est résister."

Et puis tu sais, au train où vont les choses,  pour passer LA NUIT EN TAULE, plus besoin d'aller vacancer dans un bled à la con d'un pays carrément étranger. Laisse béton et albume encore les canetons sauvageons. Tu n'as pas encore assez de lettres de noblesse et manque encore de titres à léguer.

Tu inspires même le monde rural: L'humour et la parodie ne font pas de mal.

Cliquez sur le lien    https://www.youtube.com/watch?v=buVEc58-jjk

albumrenaud