UNE PJ 16

DÈS QUE LE BOULOT ARRIVE DES SYNDICATS APPELLENT À LA GRÈVE, ET MAINTENANT QU'IL Y EN À MOINS, SI LES PATRONS FAISAIENT DE MÊME.

Il est facile et souvent commode de mettre tous les canetons à la même sauce, cela permet à certains de passer inaperçus, comme quelques terroristes dans le flot des réfugiés  migrants.

La réalité est toute autre. Les patrons du CAC 40 , par essence même sont au nombre de 40. La plupart sans doute ne connaissent même pas les filiales qu'ils dirigent, alors c'est peu dire des travailleurs qui les font plus que grassement vivre.

Ce n'est pas le cas de tous les autres dont les entreprises restent à taille humaine. Quand DEBOUT LA NUIT vient manifester au cri de "merci patron" dans l'émission "ON N'EST PAS COUCHÉ" ils mettent le doigt sur leur volonté de débattre et donner des idées venues de l'extrême gauche.

PARISOT ou GATTAZ ne sont pas les chouchous des PME, PMI ,TPE et autres petits patrons . Ils sont davantage ceux des multinationales. Pourtant, le patron du MEDEF à viré sa cuti en craignant la curie, face à la pression des plus petits patrons. D'abord partisan de la loi El Khomri, il a compris que s'en était vraiment une énorme, et entame sa MARCHE ARRIÈRE. Au final c'est sans doute El Khomri elle même qui se déclarera contre. 

Quand l'ancien pourfendeur des patrons vient faire LE PAON au 51° congrès de la CGT, il repart sans faire la roue. Pas de quoi en faire un pastis sur la Canebière. Ce petit militant assidu vit chichement des cotisations qu'il mendie et doit se contenter d'un fixe de 150 000 € par an.  Il se bat au quotidien, lui. Pas comme l'âne MARTIN. Tout cela fait vraiment avancer les débats.

Et nos pauvres députés qui votent les lois doivent vivre avec 7 100,15 € par mois et voilà que l'association pour une démocratie directe conteste la légalité de l'indemnité supplémentaire représentative de frais de mandat (IRFM) alors qu'il s'agit de l'argent de poche exonérée d'impôt compte tenu de son montant symbolique de 5 770 € dont l'utilisation est libre .

Une seule chose compte: Séduire les médias , fabriques de candidats Il y a trois semaines, la campagne des primaires se mesurait en livres et Sarkozy avait promis de mettre à distance une piètre concurrence. Si JUPPÉ est en tête, c'est dans les sondages, par un complot de médias. Cela changera dès qu'il se déclarera. À gauche ... de la droite, HOLLANDE se promène . C'est en INDE que l'on trouve la meilleure marseillaise et en France les meilleures  mayonnaises.

En ces années de disette qui s'annonce, et qui frappera ceux qui n'en connaissaient que le nom, les plus haut perchés tomberont de plus haut et la France d'en bas s'en sortira car elle sait faire quand d'autres ne savent que faire faire.

Il y a de moins en moins de planques et de tenues de camouflages. Les places sont chères au pays du rien faire.

En Loire atlantique, les verts refusent un accord avec le PS lors d'une législative partielle. Encore un préjugé qui tombe: pour respecter la nature, il faut voter à gauche et c'est pourtant là qu'il y a le plus de déchets.( Certains prétendent même qu'il y le plus de deschiens aussi). Il va falloir élire un ramasse-crottes si on veut encore casser la croûte.

Macron avait assuré à Maïtena qu'il regarderait Hollande lors de son intervention télévisée, oubliant sans doute qu'il serait en Angleterre, écouter les corbeaux de la reine lui dire qu'il fallait qu'il y croâ . Et les tabloïds de Londres, qui ont beaucoup de nez, l'ont comparé à Tony blair. Pas une glaire, mais une véritable gloire. Merci Jeanne d'Arc pour avoir réussi en partie le BREXIT..

CorbeauLondres