LOUEY ET JUILLAN SOUS LA MITRAILLE...

De mémoire de canetons (sous réserve qu'ils en ait un peu), jamais depuis le bombardement pendant  la guerre des établissements Moranne le Canton n'avait était soumis à telle bombarde. Même le camp dit de Ger, s'enflamme sur le territoire d'AZEREIX. Mais la commune n'est pas avare et sait partager le territoire, quitte à le vendre et constituer "une rente' qui remplit sans rien faire les caisses communales.

On se consolait de l'idée que la Bigorre serait privée de KAYAK à Rio (Y compris sa Béarnaise favorite) par le fait que LOUEY et le CANTON aient signé avec M. Didier KAYAT pour un enjeu plus important et plus durable, qui concerne les emplois. ( Louey, c'est pour l'implantation surtout, parce que pour la signature, le maire  peut mettre une croix dessus). Du coup, pris sous la mitraille, il a eu l'idée de faire appel à un petit mitron. Certes, il a un peu copié sur son président modèle (mais un modèle est souvent un brouillon dans le but justement d'être "dupliqué", un peu comme l'ARN des virus.)

RENAULT étant à TARBES, sous la direction de Philippe DINTRANS. (Les plus anciens se souviennent peut être qu'il avait un temps pratiqué la Soule, du temps de Jules, puis le Rugby du côté  de chez  MAURICE, il a fallu chercher ailleurs. 

Cf: Archives Départementales "Jules SOULÉ" et "Maurice TRÉLUT". Comme le petit journal, "très lu" aussi et "VU à LA TÉLÉ). Si vous êtes perdus, demandez conseil averti auprès de M. CUBÉRO, qui est  une "mémoire départementale". Personnage incontournable des archives. Si vous passez deux jours sans l'y voir, attendez vous à  une "Alerte Enlèvement". 

C'est donc du retour de RENAUD, dont je parle, "Toujours vivant ..." et toujours provocateur, signe d'une bonne santé retrouvée, grâce à une poignée de potes. J' imagine son bonheur d'avoir terrassé la mort. Qu' il puisse oublier Mister RENARD et ne garder que le souvenir du roman de RENART .  (Recueil allégorique et satirique de poèmes du moyen âge, à mettre entre les mains de tous les enfants, dès sept ou huit ans.)

Quand certains voulaient que le loup sorte du bois, c'est un  RENARD qui s'installe à LOUEY  dans un  nouveau commerce, dont le démarrage est prometteur. C'est le même qui avait fermé son dépôt de pain à AZEREIX, heureusement vite ré-ouvert. Les deux communes étant de taille quasiment égale, souhaitons que ces deux commerces se maintiennent et mieux encore qu'ils prospèrent. Azereix a pour avantage  sa notoriété assisse sur celle de son Maire Président, qui a manqué  de peu, la marche du Département, prônant la méthode COUÉ et finissant par la méthode COUAC. Mais c'est le jeu ma pauvre Lucette (Que j'embrasse au passage).  

Loueyrenard

Loueylotissementavant

Loueylotissementaprès

De source non vérifiée, il s'agirait de deux photos dont la première serait celle d'un lotissement existant et la seconde celle du terrain voisin et d'un lotissement en construction. Cette information serait donc plaisanterie, "à deux balles" ou plus exactement à "deux points", puisqu'il y en a un sur chaque "i". Un point c'est tout. 

Le maire aurait pu mettre un panneau d'avertissement, mais il n'a plus la signature. Déléguer à son homologue de Juillan n'est pas envisageable, puisqu'il est dans le même cas.

Une seule solution... (mais non), pas La Révolution, puisque cela revient à tourner en rond. Mais, puisque tout se décide "à la capitale" les canetons imagineraient bien MM SAYOUS et LABORDE être présents à la réunion du 14 avril de la CCCO, mais en donnant procuration au Président ou encore au conseiller de BÉNAC, qui est simple membre de la CCCO, mais aussi  CONSEILLER DÉPARTEMENTAL du canton. 

Il faut faire comme "papa a dit" aux belges, faire face et garder la frite. En saura qui a pris une casquette et qui portera le chapeau. DALIDA chantait si bien : "Moi je voudrais mourir sur scène" et "photomateur" amènera les projecteurs. 

"ALLEZ LES PETITS, ON LA JOUE À FOND CETTE FINALE..." message du caneton par délégation de notre regretté Roger COUDERC, qui repose en paix à MAUVEZIN, selon sa volonté: "les pieds vers le stade de rugby et la tête vers l'Église."

Pour finir bien, cliquez sur le lien https://www.youtube.com/watch?v=WqC2Zffk_Og