LES JEUNES SONT LES FORCES MOBILES D'UN RÉGIME MORIBOND DONT LES JOURS SONT COMPTÉS DEPUIS LA MOBILISATION DU 31 MARS 2016. Et CE SAMEDI 09 AVRIL DANS LE CALENDRIER DES CANETONS CORRESPOND DONC AU 40 MARS 2016.

Au nom d'une gauche caviar, les nouveaux riches ont occupé les plus hautes fonctions, ne faisant  de fait qu'alternance avec un  droite qui a confisqué le nom de "Républicains" aux canetons, forces vives de la nation. Le "système" est en phase d'explosion. 

Les jeunes n'auraient pour avenir que celui de se soumettre et de passer leur vie a rembourser les dettes accumulées par les "anciens" qui ont mis à l'abri des milliards d'euros dans les paradis fiscaux.

Ils ont montré, à raison, qu'ils ne peuvent compter que sur eux et quelques rares  "mains propres" pour seulement "vivre" quand on leur propose au mieux de "survivre".

Les "politiciens" ont mis la main sur la "politique citoyenne". La préoccupation la plus forte des "prétendus" représentants du peuple, est de placer copains et coquins aux postes clés  en présentant une addition toujours plus lourde aux travailleurs.

Le syndicalisme à la française est, le plus souvent,  le combat de la base pour installer dans un fauteuil les "chefs de clans".

Quelques noms suffisent à certaines démonstrations: Édouard MARTIN chez Arcelor Mittal n'en est qu'un exemplaire  hélas alors qu' il faisait accroire être "un  original". Côté "humanitaire" Jacques CROZEMARIE fera très bien l'affaire, et pour les compétences, il suffit de tirer au sort dans la liste des grands Yakas du CAC 40.

De là a mettre tout le monde dans le même sac, la tentation est forte et cela fait l'affaire de nos larrons en foire.  Qui a t-il de commun entre  des milliardaires  qui volent l'argent des pauvres pour  le mettre à l'ombre au PANAMA et les patrons des TPE, PME, et autres entreprises à échelle humaine où le Général connaît  ses troupes, et où tout le monde est sur le même bateau. Plus encore les travailleurs  indépendants, de toutes catégories, qui n'ont  pas  de remplaçants et n'ont pas le droit d'être malades.  

Ne pas aller voter, ne pas participer, c'est ne pas trier les déchets, les laisser s'accumuler et fermenter , pour finalement nous intoxiquer.  Le malin se dit Seigneur et se proclame vertueux quand il n'est que vicieux.

Les générations nourries aux tétines d'or ont cru que la vie consistait à claquer des doigts pour tout avoir et tout de suite, et s'installer sur un piédestal, sans étapes à parcourir. Génération 68 qui était dans la rue et qui y a conduit les jeunes d'aujourd'hui, mais  en leur laissant en partage la misère dans laquelle ils les ont mis.

Après avoir cassé la France, ils laissent quelques "casseurs bien nourris" faire passer une jeunesse pacifique pour des fainéants, bons à rien.

Le RnB c'est République-Nation- Bastille ? https://www.youtube.com/watch?v=JXhD1xXJrhI&list=PLO-2Biv8vPGOCY5_zggJXtucxi7MuyIfn&index=14