31 MARS  2016: JOURNÉE  PRESQUE ORDINAIRE ... DE CHANGEMENTS...

Ce 31 mars serait presque ordinaire, puisqu'il y en a un tous les ans ... qui tombe d'ailleurs la veille du "poisson d'avril."

Mais cette année la journée était marquée par quelques changements , dont on ne gardera que les essentiels qui affectent tout l'univers.

Alors que le caneton vous avait annoncé commencer à parler de chiffres, l'actualité bouleverse le calendrier. Pour rattraper la journée supplémentaire du 29 février, rien ne valait une journée supplémentaire... de grève. Le printemps arrive et la végétation pousse. Il faut bien une coupure.

Du coup, pas de presse nationale et seule la presse dite locale et quotidienne était en kiosque. Il s'agit donc des seuls titres du quatrième groupe national subventionné. Mais l'information locale y étant sélective les canetons la boudent, le mot d'ordre étant de la boucler dès que la voie  est contraire à " l'itinéraire conseillé."

C'est donc ailleurs que les canetons, libres comme des électrons, trouvent l'information, préférant un hebdomadaire de vérités à un quotidien influencé. L'essentiel est que chacun puisse librement choisir en fonction de son caractère.

CHANGEMENT DE PROGRAMME À LA CCCO : CHASSEZ LE NATUREL, IL REVIENT AU GALOP ...

En raison de sa double casquette de maire d' Azereix et de "président",  à vie maintenant, de la CCCO, ce dernier s'était mis en quatre, il y a un an déjà pour tenter (vainement) de porter une troisième casaque, tremplin vers un destin plus lointain encore.

Depuis le retour des cloches il ne sait plus ou donner du gong. "Marie PESCADÈRE, qui à Azereix, se charge de les "sonner" étant hospitalisée, personne ne s'est occupé de les arrêter. Il est vrai que quand autrefois c'était "FRANCINE" qui les sonnait à la main, et avait aussi la charge de la bascule dont seul le mécanisme a été "conservé" tout est maintenant "mécanisé", mais pas assez. Il faudra attendre la génération des "cloches intelligentes".

Tout maintenant est "alambiqué" et l'on ne verra plus le "bouilleur de cru" et sa machine cuivrée " distillant la gnôle de la piquette locale près de la "fontaine" que l'on songe à "habiller". C'est le cannabis qui l'a remplacé, que le chef du territoire national voudrait légaliser. "Boire ou avoir un chauffeur, il faut choisir." Les relations aident aussi.

Côté AZEREIX, on l' a dit, aucun fait divers ne mérite intérêt, et le compte rendu du dernier conseil ne fait plus l'affiche, retiré à la hâte du panneau, de peur que certains y tombent dedans. C'est la CCCO qui prime.

Et là encore, en matière d'affichage  et d'organisation, les canetons sont pris pour de doux rêveurs.

C'est donc aujourd'hui que l'on peut apprendre, en se rendant sur place voir le panneau d'affichage, que par courrier daté du 29 mars le Conseil Communautaire est invité à se réunir  "à titre  exceptionnel" le lundi 4 Avril 2016 à 18 h 30 au bâtiment du Téléport (premier étage), à Juillan.  (Il s'agit du bâtiment n° 1, sur les 5, au cas improbable où vous ne le sauriez pas).

Le menu sera simple comme un coup de bambou:

• Approbation des Comptes Administratifs et des Comptes de Gestion 2015.

• Affectation des résultats de l'exercice 2015.

• Débat d'Orientation Budgétaire 2016.

• Établissement de deux promesses unilatérales de vente d'emprises foncières sise sur la ZI Pyrène Aéro Pôle, à LOUEY, au bénéfice du groupe DAHER.

• Informations et questions diverses

Les projets de délibération et la synthèse des Comptes Administratifs 2015 ONT été transmis aux élus (Entre réception et réunion, il va falloir avoir une digestion rapide).D'autant plus que la commission des finances ne se réunissait que le mardi 29 mars en soirée et que le projet de rapport des orientations budgétaires 2016 sera adressé aux élus par envoi ultérieur séparé, et les élus sont remerciés par avance de bien vouloir les apporter avec eux pour le 4 avril. 

Le président compte sur votre présence et vous prie d'agréer l'expression de ses salutations les meilleures.

(Les canetons ne connaîtrons pas les pires, mais seulement le meilleur de la crise)

L' ESSENTIEL DE CE 31 MARS SE RÉSUME AINSI:

• Au niveau national, la seule qui à ce jour semble capable de rassembler le plus grand nombre est "la nommée des cités", docteur es CDD, MYRIAM EL KOHMRI. C'est la seule qui aurait 1.200.000 signatures sur 260 territoires de tout le pays.

Il ne lui reste qu'a montrer qu'elle a bien " l'esprit Canetons", mais c'est bien parti , quand la droite en est encore à définir et changer les règles de la "nomination" par quelques uns du "candidat de tous." Si en deux quinquennats on ne sait toujours pas danser la Valse, autant passer au quinquina. 

• Patrick HENRY, condamné à la perpétuité depuis 1977 (comme d'autres), ne participera pas au vote et reste à la case prison. Sauvé de la peine de mort qu'il avait lui même donnée, il avait déjà été libéré avant de faire le nécessaire pour y retourner. Son avocate nous précise qu'il s'y comporte et enseigne aux autres. La décision de l'y laisser est adapté. L'heure de la retraite a sonné, il doit se reposer. Sa victime ne la touche pas, depuis perpète ... et n'a rien "cassé." de cette affaire " mortelle et stupéfiante."  Nul doute que l'ami "COUDACHE" aurait pu narrer l'affaire mais raconte si bien la Bigorre dans son dernier ouvrage encore: "Ça c'est passé en Bigorre". Le livre est irremplaçable  et se porte d'ailleurs bien. Mais le bâtonnier Tarbais Jean-François FOURCADE, en conférence, vous changez d'époque, et entrez dans l'histoire, de la plaidoirie orale.

• Niveau local , le caractère exceptionnel le la réunion CCCO doit s'expliquer par le fait qu'elle était déclarée se tenir chaque premier jeudi du mois (sauf bien entendu s'il tombait un jeudi 29 février où un jour férié), mais n'était plus que trimestrielle. C'est donc logiquement qu'un fois par semestre elle se tienne un lundi, le 4 avril, quatorzième lundi de l'année comme les quatorze étapes du chemin de croix mais plus encore: jour de "l'annonciation" et en la matière les prophéties de Nostracanardus n'arrivent pas la cheville de "Communique à Tort".

• Cela n'empêche pas de fêter en ce 31 mars ... la Saint "BENJAMIN", qui en hébreux  signifie "fils de la droite", associée à la chance et au bonheur. Toujours en quête de la vérité , il vécut au Ve siècle et mourut en martyr sans jamais céder.