FAUTE DE FRAPPE DEVEZ VOUS PENSER. Il S'AGIT DE CHARME DES VILLAGES DE FRANCE ET NON DE PILLAGES.

Et bien non, il s'agit bien de la forte frappe de nos élus qui mettent nos villages (et villes) au pillage comme en témoigne Philippe PASCOT dans son intervention télévisée de 25 minutes que vous écouterez sur le lien en fin de page,  qui vaut amplement la peine d'être entendu.

Ce serait dommage pour les élus de ne pas avoir interdit les poches jetables, tant les leurs sont pleines, à proportion de leur talent. Ce talent qui consiste pour eux à transformer en argent la sueur qui sort du front des canetons.

piston travail

Il faut reconnaître qu'il faut être très fort pour  se faire réélire tout en ayant un bilan calamiteux et sans que les canetons ne songent à élire un homme qui aurait à la fois de l'expérience tout en incarnant  un changement. A quoi bon des primaires qui ne servent qu' à choisir entre personnes qui prétendent établir entre eux un  même programme. Le PROGRAMME COMMUN DE LA DROITE, comme celui plus ancien de la gauche, juste pour avoir le POUVOIR DE se se faire payer par le peuple un quotidien baignant dans le CAVIAR. C'est tellement vrai que les candidats de le "LES RÉPUBLICAINS" ont oublié de mettre dans leurs statuts que pour participer aux primaires il faut être adhérent des partis qui les organisent. Tout le monde pourra participer aux primaires de la droite, des extrêmes de gauche à droite. Le plus amusant serait encore que les canetons abstentionnistes aux élections se mobilisent pour voter aux primaires pour désigner le candidat dont ils ne veulent surtout pas. "Les gastons la gaffe" s'en apercevant un peu tard ont décidé de faire signer aux participants un engagement de reconnaissance aux valeurs de la droite. Comme ce sont les mêmes que la gauche et que les promesses qu'ils font ne sont jamais tenues il serait temps de leur rendre la monnaie des pièces qu'ils aiment temps. Signer une charte n'engage à rien... 

La révolution de rue n'apporte rien et d'autres se chargent très bien de répandre le sang des innocents. C'EST LA RÉVOLUTION DANS LES URNES QUI SAUVERA LE PEUPLE ou plus exactement c'est par les urnes qu'il dictera SON programme, que les élus devront appliquer. On peut facilement corrompre quelques hommes , mais corrompre un peuple  serait impossible à la condition qu'il se mobilise à l'heure où le pouvoir n'est plus l'apanage de quelques érudit.  

Il faut en finir avec l'abstention, et une mobilisation de second tour  contre le front national. Cet après midi encore l'opportuniste ESTROSI qui décide de laisser son seul mandat de député et de conserver tous les autres, sous la houlette d'un seul et même "chef de cabinet" ose narguer les français en répondant avec son sourire narquois au journaliste: " VOUS ÊTES MARRANT."

Chaque jour pourtant, du levant au couchant, les canetons ne se marrent pas vraiment. Il va bien falloir trouver une autre voie, refuser d'être considérés comme des assistés, fainéants et mal formés, et montrer dans les urnes que le peuple est souverain et que ce sont les élus qui sont ses serviteurs, et que se sont eux les assistés. Le peuple peut se passer d'eux, mais l'inverse n'est pas vrai.

Ne mordons pas une fois encore à l'hameçon de la FARCE TRANQUILLE, pour clamer ensuite "tous les mêmes, tous pourris".  Il faut trouver l'homme qui appliquera le programme "DU PEUPLE DICTATEUR" nous serons alors "EN DÉMOCRATIE."  

Prenez juste le temps de comprendre la situation d'un homme qui la connaît bien, pour l'avoir vécue en cliquant sur le lien:

http://www.youtube.com/embed/ff-1t8p2eAo

Pillage du pays par les élus