CE  DIMANCHE 20 MARS 2016 EST LE PREMIER JOUR DU PRINTEMPS.

Les oiseaux chantent de bon matin appelant à les rejoindre dans les jardins, mais c'est encore le mois de mars et les giboulées  s'invitent à la fête.

En bon caneton je me lève assez tôt pour aller promener l'auto, amortir l'assurance et profiter de la baisse du prix de l'essence. Je dois aussi acheter "le petit journal" de la semaine, mais, portefeuille vide la journée s'annonce "journée du combattant" 

Direction Verdun ou du moins la place de Tarbes qui porte son nom pour chercher un billet au distributeur. Je choisis celui de la banque populaire, mais surtout parce qu' elle est  Occitane, comme la Région. Je serais à la télévision, je ne pourrais pas citer un nom sans en donner un autre, alors en gentil caneton je dirai qu'il y a d'autres banques aussi , même pour les les agriculteurs. (Comme la Banque verte , qui n'est pas réservée aux écologistes et n'investit pas que dans le pétrole). Ce Crédit Agricole qui n'aime pas les canetons et finance leur abattage. Mais ce qui me gène le plus c'est le mode opératoire des représentants des caisses locales, qui sont des élus qui ne connaissent pas grand chose aux financements, puisqu'ils n'ont pas de formation, mais ont toutes sortes d' informations. Que je fasse livrer une trémie de grains pour nourrir la couvée ou un tracteur,(pour avoir le dernier) , la caisse locale le sait et le lendemain tout le canton est au courant. Mais ce n'est pas parce que la loi l'autorise que je ferai de la "publicité comparative". Alors journal et monnaie en poche je repars, rencontrant au passage des gens qui demandent une petite pièce pour manger, alors que c'est fait pour payer que pour manger il faut soit un billet minimum, soit aller au Symat manger les restes de ce qui jettent des produits même pas finis: un trognon de pomme si gros qu'on ne voit même pas les pépins, et des pots de yaourts même pas léchés jusqu'au bout. J'ai même trouvé une banane commencée par les deux bouts mais dont le milieu était encore presque entier. J'en suis à me demander si les ânes ne préfèrent pas l'avoine et le blé que les déchets et s'ils n'auraient pas tendance à oublier les restau box au vestiaire avec leur bonnet. Il faudrait regarder à la loupe le bilan de VERT BAUDET. En tout cas ces gens là ne sont pas de Calais . C'est à Verdun qu'ils font la manche  et demandent  de la ferraille au lieu de faire la  Fauche. Tant pis pour Bernadette ce sont eux qui auront les pièces jaunes.

Le parcours continue, direction Cours Gambetta qui n'est finalement pas si court que ça. À mi-chemin, arrêt..police. "Manifestation ? un dimanche. Ce sont pas les fonctionnaires. Hier il y avait rugby a la télé et il ne leur reste que ce jour pour travailler et faire un peu d'exercice au jardin, avant la semaine de repos. Ce n'est pas non plus la loi El Komri,  qui est au pas de tir apprendre à manier le 49.3. Pas davantage la loi sur la déchéance de nationalité qui est est au placard puisque avec les migrants il naît un enfant apatride toutes les dix minutes. Si on les réunissait en Congrès il faudrait muter les agents territoriaux à la garde républicaine, même si par souci d'économies on n'en mettait un que tous les deux mètres.

Uniformes , médaillés et gerbes fleuries au pied de la statue du Maréchal FOCH? Un échange courtois de cancans et la réponse tombe: "Il s'agit de la commémoration du 20 Mars 1929, dernier printemps du Tarbais Ferdinand FOCH", Maréchal de France de Grande Bretagne et de Pologne.

Né en 1851 et décédé en 1929 il a connu 78 printemps et c'est grâce a lui (un peu aux soldats morts à 20 ans aussi) que nous ne sommes pas encore allemands ou migrants. 87 sept printemps plus tard, s'il n'était pas mort à Paris dans son lit , il  aurait 165 printemps et la France ... encore plus de paysans manifestants.  

En caneton triste je suis reparti sans le plaisir d'avoir rencontré un seul des anciens poilus de 14, peut  être partis à la ville , flics ou fonctionnaires attendant sans s'en faire que l'heure de la retraite sonne.

FOCH

gerbe 1

gerbe2

gerbe3

gerbe4

APRÈS MIDI... DANS UNE ÉGLISE ÉVANGÉLIQUE DE CHRÉTIENS PROTESTANTS ET LA CÉLÉBRATION DE DEUX BAPTÊMES.

Un caneton avait raconté sa rencontre avec le père André CABES, revenu à Lourdes comme recteur des sanctuaires  au moment où l'église catholique traverse une épreuve difficile pour quelques cas isolés mais qui sèment le doute, surtout quand le Cardinal n'est pas suspendu et fait preuve d'arrogance. Je viens de recevoir le denier du culte et m'interroge: Refuser de donner, c'est condamner tout le monde, et donner c'est un peu cautionner ces pratiques et financer la vie d'un cardinal qui n'a pas eu une vie  particulièrement monacale. Alors peut être enverrai-je le chèque avec un post it à l'attention du pape François: "Chèque à n'encaisser que si le Cardinal BARBARIN quitte son ministère." 

Dans les églises chrétiennes on entre librement . S'il y a des différences il y a avant tout une écriture commune qu'est la BIBLE. 

Le Christ a été baptisé par immersion dans les eaux du JOURDAIN, à un âge de raison et par choix délibéré et non pour des dragées roses ou bleues. 

Le célibat des apôtres et des prêtres ne ressort pas des  écritures.

L'entrée dans les mosquées est souvent plus compliquée et les imams , sans formation , sont souvent des personnages dangereux qui n'adoptent pas la langue officielle du pays où ils sont.

La nécessaire évolution des uns et des autres,  sans exclusions, mais par plus d'union est une part du message du père CABES. La meilleure façon d'être sûr de sa parole est d'en discuter avec lui puisqu'il s'est aussi mis au "tweets", signe d'ouverture, d'évolution et de modernisme.

Pour vous quitter sur une note qui sonne bien, je vous mets un lien en ligne. Mais surtout n'ayez pas en tête que les catholiques sont des intégristes et que les protestants sont des sectes.eux le sont (je pense aux mormons surtout, qui eux, le sont.)

Quand je vois sur des "UNES": BARBARIN, l'affaire de TROP, cela me rappelle l'affaire d'OUTREAU. La vérité est autre: Toutes ces affaires sont de trop et il y a surtout beaucoup trop d'affaires, mais comme on veut que nous soyons tous CHARLIE, faisons une marche blanche avec pour slogan "PLUS JAMAIS ÇA".  

Pour finir moins tristement, une chanson interprétée lors des deux baptêmes de ce jour de Printemps (Sans redoute)

 "évenou shalam alérem"             https://www.youtube.com/watch?v=ywasyxl9Ywk