BINGO POUR LE CANETON QUI AVAIT  MISÉ SUR UN DÉPART DE PELLERIN, UN COUP DE BAYLET ET UN VERT PLACÉ COMME UNE COSSE DE HARICOT VERT.

Seule déception aucune nomination du département à l'agri-culture. Tant pis pour notre joli village de MONTIGNAC.

Pour le reste  pas de surprise donc . Ce n'est pas pour lui jeter des fleurs, mais c'était bien de n'avoir pas défait les cartons de la part de la ministre de la culture. 

Le régional de l'étape  était annoncé depuis la victoire du PS et la Grande Région méritait bien une carte maîtresse du PRG pour ne pas laisser les canetons occitans sans couteau coûteux. Notre grande région rurale, par rapport au bassin parisien, laissera donc les verts arbitrer entre PS et PRG, et pour simplifier les complications se seront les élus FN qui auront la clé des suffrages sans exposition à un bilan. Ils ont au final la position la plus confortable qui soit. Leur crédibilité ne tiendra qu'à leur présence aux séances de l'Assemblée Régionales. S'ils ne sont pas présents aux entraînements sous prétexte qu'ils n'ont pas le capitanat, ils ne mériteront pas leur titularisation pour le prochain match. Désormais c'est certain, les canetons ne laisseront rien passer , quand on entend sur le terrain " il doit bien rester des guillotines dans des coins et même si elles sont mal affûtées, le couperet finira par tomber" (sic)

Ce matin chez les buralistes, malgré l'ambiance et le temps morose, les personnes qui partaient au boulot avec leur paquet de tabac démasqué finissaient par rigoler en voyant le titre d'aujourd'hui en France, version rurale du parisien: Votre offre week-end: MONSIEUR BRICOLAGE. Et les commentaires reprennent "Ils font faire du chiffre avec cette publicité gratuite" et dans la sur enchère " Et au prochain coup ce sera la promo pour Brico Dépôt". D'autres encore d'éviter certains titres : "Je le prenais pour le sport, et pour la rubrique nécrologique, mais maintenant qu'il n'y a plus rien et que l' on a internet, ça ne sert plus à grand chose. Payer pour avoir des pages de photos de gens qu'on ne connaît pas, ça ne sert à rien. "    

Là, comme on dit: C'est vous qui voyez. La presse est libre et indépendante, et les canetons le sont aussi. Personnellement, je n'ai même pas eu à choisir, classé d'office comme ne sachant ni lire ni écrire, alors j'écoute les gens cancaner et au moins je me sens plus près de la réalité. Comme par ailleurs je ne sais rien faire de mes 9 +1 doigts, je vais plutôt au Brico Leclerc et sa jardinerie. D'abord, ça me permet de promener la voiture qui aime bien sortir un peu et surtout, le conseil est au rendez-vous, l'accueil et les caissières sont charmantes, même si souvent leur patron pourrait y faire un tour incognito pour constater le  travail des caissières qui  ont le malheur de n'avoir que deux mains.( le caneton c'est pire, c'est deux palmes et peu académiques d'ailleurs.) C'est dommage que pôle emploi manque de demandes, quand tout le monde se lance par pur plaisir dans le bricolage. En plus on manque de main d'œuvre formée. Peut-être faudrait-il ouvrir des "pôles formation", des sortes de collèges ou même de lycées pour ceux qui assimilent moins vite, mais qui seraient "techniques" pour apprendre un métier. 

 Sinon, pour en revenir à l'élargissement de l'équipe réduite, le retour de AYRAULT est un signe de courage de sa part. Pourquoi à t-il valsé lors des municipales quand d'autres ont été des héros lors des départementales et des régionales. Nul quand même ne pourra nier les faits et il ne revient pas l'air triomphal et avec la grosse tête. Il n'est pas bête et sait bien qu'il revient pour mettre un peu de sel sur des carottes cuites. Il semble a peu près certain que le poste lui conviendra bien  et que quelque part , il sera étranger aux affaires  dans lesquelles vont mariner quelques mois encore les "rescapés" sursitaires et les nouveaux promus qu'il laissera s' écharper entre eux.

Surprise par contre  (Cachottier  François , ou alors c'était pas fait hier qu'en j'ai eu le message de 18h ?),  c'est la biodiversité donnée  à barbara Pompili. C'est le côté  Marion qui à fait effet ? De toute façon, comme disent les canetons: ils sauteront tous en même temps, alors une de plus ou de moins, on va pas commencer à tenir la comptabilité. C'est déjà difficile de gérer les incompatibilités. Au moins on aura eu le temps de l' apercevoir, comme un éclair dans la grisaille. Par contre il va falloir tenir les promesses maintenant et dépénaliser le cannabis comme le veut BAYLET. De toute façon les canetons sont tous camés alors camer pour camer, camons français. Avec la méthode à six mille, on doit pouvoir le mettre au programme dès les primaires.

D'un seul coup, d'un seul la France serait sauvée : la politique réaliste c'est de sauver tous les français du monde de toute nationalité et sans une  mesure radicale de culture verte, c'est la mort des abeilles et la mort des abeilles c'est la fin des canetons, donc la fin des impôts et la faim du monde en France au moins. En plus, le cannabis, ça pousse même sur les balcons  et on libérerait de la terre agricole pour planter des avions. Ce serait quand même bête de ne pas entrer dans ce cercle vicieux et laisser passer la chance de doper la croissance.

Et puis quel bras d'honneur à la gauche de droite, et à la droite de gauche. Par contre c'est celle du " milieu " qui se sentira mieux. 

On imagine la tête de SARKOZY , un peu comme à Bordeaux quand il a dédicacé son bouquin aux militants qui avaient été convoqués "personnellement" par SMS. Il ne les connaissait même pas tous quand il demande à une schtroumphette  la "marque" de sa pomponette à crottes: c'est une "levrette".  On a de la chance que la course parte de loin. Dix huit mois de tournage  en direct et tous les canetons comme figurants pour une série qui ferait un tabac si on ne l'interdit pas  pour cause de position dominante par rapport au cannabis concurrent. Et l'autre qui chantait tireli pimpon sur le chihuahua...

Il paraît que JUPPÉ s'en serait arraché les cheveux, parti de BORDEAUX pour aller en campagne en criant "CHAUVE QUI PEUT". Mais  CAHUZAC a le temps de réparer les dégâts capillaires et pour quasiment rien. L'opération se serait bien déroulée. 

C'est à 02 h 33 que le caneton reçoit le bulletin de santé de notre futur président. 

Compte tenu de la trop longue période d'inactivité du chirurgien la greffe n'est pas garantie. Au point où nous en sommes le résultat est accessoire et de l'avis des seuls proches qui ont pu lui rendre visite, certains disent déjà préférer LE NATUREL.

Il est vrai que faire du pédalo avec des talonnettes n'est pas évident non plus. 

juppolna