EXEMPLAIRES PARLEMENTAIRES

Nul ne doute que la sécurité est une affaire d'État. D'un État d'urgence même . Raison supplémentaire de pouvoir entrer dans nos chaumières  sous n'importe quel prétexte, au nom de la patrie. Qui mieux que nos parlementaires auraient ce savoir faire .

Ils en sont à vouloir rendre le vote obligatoire  sous peine de sanctions. Ils ne reculerons devant rien. Quand j'use du terme exemplaires c'est quantitativement.  Des CAHUZAC  en puissance on en compte  577  qui à défaut de donner leur vie pour la patrie donnent leur avis pour leur parti.

Qualitativement , par contre ce n'est pas tout a fait la même chose . Et c'est le petit journal encore qui nous le montre. Premier jour de vote sur le débat concernant la PROTECTION DE LA NATION.

Inscrits: 577, Votants 136, Exprimés 129,  Pour 103, Contre 26.: ARTICLE 1  ADOPTÉ 

Il y avait  quand même 24% de présents et pour un lundi c'est exceptionnel.

Il n'y aura que des canetons mesquins pour dire qu'il y avait 76% d'absents, or on ne parle pas des absents qui n'ont que le tort d'avoir une bonne raison. S'ils font leur boulot et que la contagion gagne les autres, alors c'est la fin du lundi au soleil. Le mardi est le jour de la préparation pour le seul jour qui compte: Le mercredi, quand les télévisions sont là et que les enfants n'ayant pas école il y a du monde devant l'écran ORTF des canetons. Et le jeudi c'est déjà le week-end  qui pointe. C'est qu'en plus certains mois, il peut y avoir jusqu'à cinq  mercredi.

Heureusement cela ne leur coupe pas l'appétit à l'image du Président de l'U.D.I. un nommé Lagarde qui prend soin de lui, et qui au lieu de voter trouve qu'aller manger est préférable. 

Finalement il avoue ce que de nombreux canetons disent: Je sais pas qui c'est ce gars là, mais c'est vrai que l'UDI recrute surtout des morts de faim. Quand on a la main sur le cœur, c'est au resto que l'on rencontre les canetons à déplumer. Et avec les binômes c'est plus marrant encore puisque le vieil adage dit que la main sur les deux seins vaut mieux que la main du médecin. Ils ont un humour fou ces UDI dès qu'ils ont un coup dans l'aile. Ce sont les mieux placés pour tirer l'épingle du jeu. La mêlée  c'est trop dur et on n'est jamais sur d'avoir le ballon. La meilleure place c'est l'ouverture. Suivant l'orientation ça laisse la possibilité de partir à gauche comme à droite et de toute façon l'essentiel est de ne pas s'exposer et aller trop vite au vestiaire. C'est à la troisième mi temps qu'il faut être, près de l'abreuvoir et la remise des trophées. Coupes pour les uns, médailles pour les autres.

L'assemblée pour que ça marche il faut un peu de mélange mais la pièce qui importe c'est la courroie de distribution: si elle casse c'est la mort des pistons.  

L'essentiel quand même est de ne pas faire l'amalgame, comme c'est le cas de toutes les professions. Il faut regarder dans le détail et la représentation de sa circonscription. Si vous êtes dans les Hautes Pyrénées que CAMBADÉLIS, FILLON ou autre LE MAIRE soit absents c'est regrettable mais ils rendront compte à leurs électeurs.

Alors une belle image vaut autant qu'une liste de noms surtout qu'il faudrait citer 438  absents de la Cahuzacquerie  Nationale.  Donc pour les encartés c'est la carte qui compte, en vert les présents et en rouge les absents. Cherchez les vôtres...

D'un autre côté, c'est difficile d'aller chaque jour parcourir les villages pour se rendre compte et être à l'assemblée pour dire ce que l'on a vu et entendu sur le terrain. Il faudrait peut être doubler le nombre: une semaine sur le terrain et une à l'assemblée et inversement pour l'autre. Un bon référendum ferait un tabac, surtout avec le paquet neutre.

PJPrésents09022016

RAPPEL DES TROUPES ET DES ORDRES

Le rappel des troupes a beau être fait à bâbord comme à tribord , les rats quittent le pédalo et ne pensent qu'à sauver leur peau. Pour FABIUS, c'est fait, ce sera le Conseil Constitutionnel mais pour garder la présidence de la COP 21, il faudra faire une exception et rien ne dit que LE DRIAN acceptera, et comme il occupe un poste où il a de la manche, il ne faudrait pas  qu'il déclare la guerre à tous les départements du monde. Mais on ne joue pas au hasard le sort du "papa à fils" qui d'ailleurs n'en a pas eu quand il avait dans son lit la première des ex dames de France. Alors ce sera la Présidence. Modifier la Constitution sans changer le président du Conseil Constitutionnel serait aussi bête que des parlementaires qui participeraient à son vote. 

Macron veut la peau de Valls qui n'est pas franchement contre mais y met pour condition que la réciproque s'applique.

Difficile dans ce contexte de pouvoir faire son marché en toute tranquillité. Alors à chacun sa solution pour passer entre les mailles du filet.

Bâbord, c'est le côté gauche, quand on regarde vers l'avant, et tribord la droite. Mais tout se complique quand le bateau ivre tourne en rond, pris dans un vaste tourbillon et qu'on ne sait plus où est l'avant, l'arrière, la droite, la gauche quand les canetons préfèrent l'éthique à l'étiquette.

Sarkozy perd encore qui avait donné SES ordres à la République, mais pour le vote de l'article 2 et l'inscription de la déchéance de nationalité dans la constitution 32 à 30 autant dire qu'il pourra regarder les prochaines présidentielles avec Hollande devant l'ORTF s'ils changent le décodeur pour la marche du râteau . Et s'ils retrouvent la pelle, ils seront employés municipaux, s'ils sont déclarés "aptes", eux qui sont comme certains "locaux" atteints du syndrome du boulanger: C'est l'âge qui avance, la brioche qui enfle et la baguette qui raccourcit.

Finalement l'article 2 est lui aussi tardivement adopté, par un écart qui peut paraître faible de 14 voix à peine, mais compte tenu de la participation qui frise toujours le ridicule : 162 pour, 148 contre, 22 abstentions soit 332 participants sur 577  employés, mais on évitera ce sujet qui fâche et divise pour ne retenir que le faible écart.

Mais c'est mercredi que tout se jouera, quand les députés restés aux vestiaires viendront montrer leur tête devant les caméras. Attention quand même de ne pas s'attarder et d'oublier l'heure du vote.

CARNAVAL, ce n'est plus en février, il dure depuis des années.  Et ce n'est que le début. Ce n'est pas demain la veille que la majorité des trois cinquièmes du congrès se sortira le cul des ronces pour classer sans suite le dossier..

Positivons quand même: C'est la carence des volontaires pour participer au gouvernement. Pas d'écolos en vue et il faut aussi une bonne dose de PRG. S'il est bien un département qui est la plus grosse réserve pro gouvernement, c'est les HAUTES-PYRÉNÉES. 

Encore un peu de patience et  l'aéroport  du département reconnaîtra l'essor. C'est l'occasion rêvée de le relancer. Plus on a de ministres, plus on a de vols réguliers.  Les avions sont déjà en place proches du Tarmac. Et si  le prochain ministre de l'agriculture était puisé dans le vivier de MONTIGNAC... Il sera membre d'honneur de l'intercommunalité en cours d'assemblage: la CCCOssunGespeAdourAlaricTarbes, de quoi donner des idées aux chevaliers du FIER.