UNE FOIS ENCORE, FORCE EST DE CONSTATER QU'ON SE FOUT ROYALEMENT DES CANETONS.

La France de l'industrie devait faire place à celle des services. A ce titre la réussite est belle en terme de nombres à tel point qu'on ne trouve jamais le bon, si d'ailleurs il y en a un. 

Les canetons sont mis à l'index qui est "l'organe" dont on se sert le plus, à taper à longueur de temps sur les touches de son téléphone pour essayer en vain d' avoir en ligne une personne physique. En général on n'a personne et si enfin on à quelqu'un  ce n'est jamais le bon service, jamais le bon jour, jamais la bonne heure. Et au final ... jamais le service. 

Il y a plusieurs "frances", la france de l'opulence, coupée des réalités et "bulle" dans sa bulle en attendant le virement mensuel automatique qui alimente les comptes des paradis fiscaux, la france  qui souffre et est dans la misère, la france qui trime pour nourrir les autres, la france qui sous traite  son travail et la france massive des gens qui passent la moitié du temps à tenir des statistiques sur les autres , et l'autre moitié en réunion pour commenter les mêmes statistiques.

En somme une france qui se dit à l'écoute des autres avec des oreilles aussi grandes que celles des ânes, qui se croit ivre de bonheur quand elle est ivre de bonne heure.

Ce n'est pas un hasard  que j'écris la france avec un "f " tant elle est MINUSCULE.

Le vice est devenu la vertu qui rapporte le plus et il est poussé à l'extrême , jusqu'à écrire un "code de conduite des relations entre le public et l'administration que vous pouvez  consulter "par votre ligne privée puisque l'administration le met gracieusement à votre disposition par consultation en ligne si vous êtes "connectés" comme l'administration. Pour le prix de votre consultation vous n'obtiendrez rien de concret mais aurez donné du travail  à une douzaine de statisticiens.

Je ne sais plus qui en est l'auteur, mais la citation est que les deux seules choses auxquelles on n'échappe jamais sont les impôts et la mort. 

L'administration se charge des deux et pour raccourcir la durée de vie elle à trouvé les solutions: Augmentation des impôts, et le "tout numérique" pour nous faire mourir, mais mourir de rire. Et mieux encore ils ont inventé  l'article 1  des relations avec l'administration "la panne informatique" et dans les cas de flagrant délit de fonctionnement l'article 2 vous renvoie à " l 'erreur  informatique". C'est soit un virus, soit la souris qui se met à courir  toute seule sur le clavier et frappe n'importe quoi. 

WOLINSKY aurait dit qu'il sont à côté de la plaque  et FERNANDEL aurait ajouté... SARKOZI AUSSY.

CITATION VUE DANS UN CABINET MÉDICAL

"À FORCE DE LES ASSOCIER AU CORPS, ON OUBLIE QUE CERTAINS MÉTIERS ONT UNE ÂME."

AUCUN RAPPORT AVEC  LES SEPT RACES D' ÂNES: âne du Cotentin, Grand noir du Berry, âne de Provence, âne des Pyrénées, âne Normand,  Baudet du Poitou et Âne Bourbonnais, alors que les mules sont sur deux registres: Mule des Pyrénées et Mule Poitevine. Pas de quoi se marrer.

Mais finalement  c'est bien vrai que "qui veut voyager loin ménage sa monture" (mon opticienne m'a conseillé de prendre soin des verres aussi) et une Tzigane m'a cancané qu'un de leur proverbe dit: "Mieux vaut un cheval sans selle, qu'une selle sans cheval." Chacun choisira le proverbe celui qui sonne le mieux à ses oreilles.

MAIS IL CONVIENT DE TERMINER PAR UN PEU DE SÉRIEUX: Hier on a vu comment prendre un giratoire. Aujourd'hui on continuera la Prévention Routière. Les canetons ont voté à gauche mais il faut rouler sur la droite, tout en pouvant changer de direction.  Pour respecter le code de bonne conduite  et occuper au mieux la chaussée ils se sont mis à rouler à l'extrême droite au point de faire parfois le trottoir, quand d'autres font les bordures. 

C'est pour cela que le ZIG ZAG est le plus court chemin pour aller d'un bar à un autre, sinon la Direction des routes aurait inventé les lignes droites.

Attention en Angleterre , on roule à gauche.

Reste le problème des bi-nationaux: Peuvent ils choisir ou rester au milieu. 

Au printemps le virus ZIKA sera "bienvenu chez nous"  et s'il reste deux parlementaires pour avoir les deux tiers  du Congrès du même avis, il va falloir trancher dans le vif. 

Arrivés aux côtés de Nino FERRER ils entonneront en Chœur "Z'avez pas vu ZIKA" comme aurait pu l'écrire " la voix de notre Maître."  Pâté Macaroni. 

Le monde est vraiment petit: dernièrement, de passage à GROOLAND, je vais à la croissanterie et devinez sur qui je tombe: Mon ancien facteur.

C'est le seul qui fait du tandem départemental tout seul. C'est peut être un détail pour vous, mais pour moi ça veut dire beaucoup...

J'en ai encore la GORGE serrée.

Georges

tandem