VIVRE AVEC SON TEMPS ET PRENDRE LE TEMPS DE VIVRE

Que ferait CHRIST s'il venait sur terre aujourd'hui ? La réponse évidente: DIEU seul le sait.

Mais il est certain qu'il ne vivrait pas dans les même conditions et utiliserait les moyens actuels de communication.

Il suivrait l'évolution pour porter plus vite et plus loin sa parole, sans pour autant en faire une grande entreprise cotée sur les marchés financiers. 

Dans les années 1960 c'est la révolution des disques vinyl et l'on se met au TWIST. DANYEL GÉRARD chante sa leçon et le TWIST entre dans chaque foyer.

Les temps n'étaient pas faciles, mais les gens travaillaient et ceux qui ne pouvaient pas trouvaient toujours aide et hospitalité. Les immigrés venaient en nombre et cela ne posait pas de difficultés, l'obstacle de la langue était la frontière la plus difficile à franchir. Quand ils arrivaient ils savaient où ils mettaient les pieds, leur corps et leur âme: en terre Chrétienne œcuménique. La république était certes laïque, mais pas athée. D'aucuns se hâteront de vouloir renverser la situation.

Danyel Gérard TWIST

Et maintenant (que vais je faire de tout ce temps que sera ma vie, de tous ces gens qui m'exaspèrent...)

CHRIST à donc donné délégation dans son testament qu'on nomme BIBLE, aux hommes et femmes de bonne volonté de poursuivre sa mission et d'appeler à la conversion.

C'est ce que vient de faire André CABES, recteur des sanctuaires à LOURDES, tandis qu'un autre Nicolas, BROUWET, est évêque du diocèse de Tarbes et Lourdes, en passant par Ossun bien entendu: TARBES OSSUN LOURDES, mais de Gavarnie à Castelnau -Rivière- Basse.

S'il est bien une terre d'accueil de tous peuples, toutes couleurs, sans discrimination c'est bien là que les pèlerins du monde entier se ressourcent.  Et voici notre Tarbais d'origine, officiant sur le canton d'Ossun durant de nombreuses années qui revient à Lourdes en revenant de Rome.

Dieu guide t-il ses pas ou a t-il un GPS dans la tête, il nous revient CONVERTI.

Il ne l' était donc pas et faisait du cinéma. Mais non bien sûr c'est au TWEET et ses quarante signes qu'il s'est familiarisé. Allez canetons: TWEET and TWEET again. Et ça n'interdit pas de twister.

François Villon aurait sans doute aujourd'hui un blog et de son clavier azerty taperait peut être: "Vivez si m'en croyez, n'attendez à demain, Tweetez dès aujourd'hui les graines du destin."

Cabestw

cabesTwett