ILS ÉTAIENT CINQ SUR ONZE TÊTES DE LISTE À DÉBATTRE SUR FR3.

Le 02 12 au soir, à une heure avancée, FR3 organisait un débat pré-régionales auquel cinq des têtes des listes Régionales participaient.

Gérard ONESTA: NOUVEAU MONDE en commun, Rassemblement Citoyen Écologiste et Solidaire.

Philippe SAUREL, Maire de Montpellier, CITOYENS DU MIDI

Carole DELGA, NOTRE SUD, une région forte, créative et solidaire

Louis ALIOT, FRONT NATIONAL, RASSEMBLEMENT BLEU MARINE.

Dominique REYNIÉ, Candidat de la droite, du centre et de la Societé Civile

On aurait pu attendre un débat peu audible compte tenu du nombre des participants et des habitudes de nos élus de se traiter de cons dès que l'on se traite, comme le chantait le toulousain pur cru Claude NOUGARO.

Il n'est fut rien. Les temps de paroles et les "tours" ont étés respectés. À ce titre les participants ne sont pas à blâmer. Le leçon des élus à l'Assemblée, le lendemain même de la réunion du congrès n'était peu être pas étrangère au respect que tous ont rendu aux victimes de Paris, en Janvier et ce maudit 13 novembre, tant la frappe était aveugle et les victimes si nombreuses. Les évènements de Montauban et Toulouse, première villes meurtries du temps ou Sarkozy et Guéant aimaient bien leur ami kadhafi,et que Guéant se rendait à TOULOUSE pour faire abattre un Mohamed MERAH qui aurait pu être capturé vivant, mais aurait pu dire des choses qui fâchent.

Les autres événements sont intervenus sous la présidence de Hollande, mais entre temps, qu'est ce qui a été fait, avec quels moyens. La prudence est quand même restée de mise car personne ne sait de quoi demain sera fait.

Carole DELGA venue avec son accent bien de chez nous, mais un débit à faire pâlir tous les fournisseurs d'accès internet  c'est un peu dérobée en rappelant que la sécurité est de la compétence du gouvernement. Je n'ai pu m'empêcher d'avoir une pensée pour Fabius qui dans l'après midi déclarait qu'il fallait amener la lumière à l'Afrique, laissant supposer qu'elle est dans le noir, quand DELGA a déclarer que voter pour elle c'était s'assurer que 2016 ne serait pas une année blanche. Si effectivement c'est sur le passé qu'il faut la juger pour la reconduire on constatera que les années passées non pas été des plus roses et la réaction pourrait être de l'éconduire, par effet boomerang. Pour ce qui est du numérique, c'est quand même un peu plus surprenant. Pour ces élections notre préfet de Région était un préfet "Préfigurateur", c'est à dire expérimentateur de la dématérialisation des documents électoraux, en complément du procédé traditionnel. Quelqu'un vous l'a t-il dit. L'information n'est pas arrivée dans les hautes Pyrénées quand on visite les sites des collectivités locales, qui disposent de moyens mais ne savent pas et ne veulent surtout pas s'en servir. Publier les informations, c'est ne plus pouvoir mentir.

Quand on voit les sites de certaines communes et de d'autres organismes dans d'autres départements, c'est éloquent.

Dernièrement des délibérations ont été prises pour des remplacements de parcs et de logiciels informatiques alors que Microsoft n'a toujours pas mis sa version officielle de Windows 10 sur le marché. Il reste du stock de "rossignols" windows 8 .1 et 8.2 à écouler. Certes ils sont vendus 'compatibles windows 10, mais pourquoi alors ne sont ils pas équipés avec et avec les lecteurs de disquettes qui font un retour. Pour les logiciels et les autres périphériques un peu plus anciens, les pilotes ne seront pas mis à jour, et on rechangera le matériel. Déjà pour le passage à l'an 2000 le coup avait bien marché et rebelote lors du passage à l'euro. ( Il suffisait d'une petite modification dans le set up de la machine, et tout fonctionnait.)

Tout cela pour dire que lorsque on regarde une émission sur un sujet quelconque on découvre des choses insoupçonnées, sauf que quand c'est un sujet que l'on maîtrise on se rend compte des inepties que l'on nous raconte.

Au final de ce débat j'ai surtout retenu que les axes Montpellier Toulouse bordeaux et l'Espagne via Perpignan étaient importants. Les Pyrénées et le Gers ils doivent penser que ce sont "les enclaves"

Un point cependant le FN n'a pas été véritablement considéré comme pestiféré et son représentant a lancé un appel au plus grand nombre d'aller voter, en précisant d'ailleurs, pour qui vous voulez, mais c'est votre droit et même votre devoir.

A chacun de montrer qu'il est encore capable de choisir la direction qu'il croit la bonne ou au moins, la moins mauvaise.  À ne pas se mobiliser dans les urnes et montrer aux sanguinaires que nous sommes en face d'eux, c'est la guerre civile ou la guerre tout court qui nous attendra.