À L'HEURE DES RÉGIONALES LE CANETON CHANGE DE COULEURS

Le CANARD AUX OLIVES on connaît, celui à l'ORANGE aussi, mais pas les canetons ...

AUJOURD'HUI, COMME ANNONCÉ, LE CANETON AVAIT PRÉVU, FAUTE D'ESPACE, DE DÉMÉNAGER, et voilà que soudain le malheur arrive et rien ne lui résiste.

LE CANETON EST BLOQUÉ. UN MAUVAIS SORT LUI EST JETÉ: UN BARRAGE  d'ORANGE EST DRESSÉ EN TRAVERS DU CHEMIN.

IL CHERCHE DONC UN MOYEN DE PRENDRE UNE DÉVIATION. SI VOUS LISEZ CECI, C'EST QUE L'ASTUCE A RÉUSSI...

LES PROFESSIONS DE FOI DES ONZE LISTES N'AVAIENT PAS PU VOUS ÊTRE TOUTES PRÉSENTÉES.

LES VOICI DONC DANS L'ORDRE DES PANNEAUX D'AFFICHAGE

1  DOMINIQUE REYNIÉ

S'il portait un pin's de tous les partis qu'il représente il serait Grand Médaillé de Paris, lui qui n'est d'aucun parti et prend parti pour tous: Les Républicains, L'U.D.I., le MoDem, la Société Civile et CPNT.

Jean-Christophe LAGARDE, Président National de l'UDI se fâche contre LE FUR en Bretagne et contre REYNIÉ en OCCITANIE. Mais c'est un peu vite oublier qu'au pays perdu au pied des Pyrénées, c'est le PRG qui commande. Le PS se met au pli et sur sa liste CAZAUBON se retrouve en quatrième Position et contrôle de près les services de L'État. Pour l'U.D.I. c'est pareil. Une sucette à la main et l'index de l'autre sur le pli du pantalon. Les Républicains en sont aussi à regretter l'Union de ce Mouvement Populaire et finalement se trouvent bien dans ce LR: Les Radicaux ( De Gauche où Valoisiens ?). Il nous avertit même de l'enjeu international de ce scrutin de proximité: "La poussée annoncée du Front National va favoriser la propagande de Daech". Il ne faudrait pas en arriver à supprimer des policiers qui jouent au ballon avec les jeunes des cités. Certains pourraient s'ennuyer et se radicaliser. 

REYNIÉ veut détricoter le travail de ceux qui ont été au pouvoir  pendant très longtemps. Comme le roi; il nous dit ... NOUS VOULONS. et signe par procuration "vu, le candidat" . Pour les autres tant pis ce sera la règle: "pas vu ?...Pas pris."

On aurait autant aimé: NOUS FERONS  ou  NOUS POUVONS et surtout NOUS NOUS ENGAGEONS, alors qu'à le lire, c'est celui qui vote pour lui qui s'engage. Une chose est certaine voter pour la liste qu'il conduit, c'est vouloir changer sans voter SARKOZY. Mais à ce jour le seul qui s'est réclamé "LES RÉPUBLICAINS", c'est SARKOZY soi-même. On verra cela lors des éventuelles primaires et d'autres choses encore. Sur le terrain les canetons n'ont pas tellement voté pour Hollande. Il ont surtout dit a SARKOZY: "Nous avons été trompés" Déjà CHIRAC avec son record de 82% n'a jamais été choisi par adhésion., mais par refus de débattre et s'en remettre à un front républicain sans aucun lendemain.

La campagne a été sobre , les bulletins aussi. Sa légitimité a été tranchée. Il est candidat.

p1

p1v

2  CAROLE DELGA

PS-PRG- MRC-GÉNÉRATION ÉCOLOGIE.

Elle est claire, elle est POUR ...

Dans la presse qui roule pour (elle), la présidente choisie déclare qu'au moins on en finira avec les combats de coqs. Sur ce point c'est sûr elle aura contre elle (mais tout contre, au sens de Guitry) un grand couteau, ministre nommée PINEL. Sur des réseaux sociaux, certains prédisent que si ces deux là participaient au troisième tour, c'est à un combat de poules que les canetons assisteraient.  Mais il ne sert à rien de se dépêcher à ergoter sur l'avenir de notre portion de République. L'indépendance de notre Midi libre n'a pas de prix. Chacun sa croix, catalane, occitane, mais toujours croix du sud.

Ce sont les canetons qui décideront s'ils la préfèrent CRUE ou CUITE.

Ce qui est certain c'est que dans une région ou TOULOUSE et MONTPELLIER sont plus tournées vers le rural que l'aéronautique, l'art, la culture, l'éducation ou le tourisme, la présence du Maire de Poueyferré sur la liste ne peut que rapporter gros. Inutile de le présenter. Qui ne connaît pas le PRG de toujours, Jean-Louis dit CAZAUBON, compétent en toute matière. Ça sent le carton plein.

p2

p2v

3  Jean Claude MARTINEZ 

Force France SUD - Région France Vie

Né à Sète, professeur à PARIS. Pas facile à comprendre. Même pour lui, ça doit être compliqué. Un programme en 127 mesures qui ne fait pas dans la demi-mesure  et qu'il réduit à 10 mesures clefs. Ils vont enfin sauver les abeilles qui pourront en 40 minutes joindre Montpellier à Toulouse. Pour celles du canton d'Ossun le plus dur  sera d'aller d'abord à Montpellier.

La phrase qui tue: "Les PROBLÊMES, eux, ils en parlent. Mais les SOLUTIONS, je les donne "

Mélange des genres, mélange des langues, un a l'accent du pays, circonflexe sur le " E " de problèmes. Il peut faire un bon score à Azereix pour peu qu'on lui conseille de mettre un point sur le " i" de ses solutions.

p3

p3v

4  GILLES FABRE

NOUVELLE DONNE.

 Un nouveau HÉRAULT sort du chapeau. On nous avait mal habitués, à voter pour une carte et non pour des programmes. Les canetons votaient pour la carte et il suffisait d'avoir la bonne ... au bon moment. Cette fois c'est une vision nouvelle d'indignés qui réfutent les jeux de cartes et la formule qui allait si bien avec: QUI MAL DONNE ... REDONNE. Grâce à votre participation citoyenne vous voterez pour vos trois ambitions pour notre région. Celle du milieu paraît la mieux encadrée.

p4

p4v

5  CHRISTOPHE CAVARD

LE BIEN COMMUN  Écologiste et citoyen

C'est presque du CAVIARD. Il en manque peu. La liste est 99% écologiste et citoyenne. Le 1% restant on verra bien où il se trouve à la sortie des urnes.

C'est la première liste a avoir choisi le mode paysage pour présenter son portrait.

Personne n' a encore osé, mais quand on sait que les électeurs lisent en diagonale, un jour il faudra essayer. 

p5

p5v

6  YVAN HIRIMIRIS

UNION POPULAIRE RÉPUBLICAINE

Le parti qui monte malgré le silence des médias. Rassemblement des Français libres. On comprend mieux pourquoi ils ne sont pas nombreux. La presse ne parle que de ceux qui entrent ou sortent de prison ou vont y entrer.

Le programme distribué à grande échelle ne peut que donner de la hauteur à ses auteurs. Il faut sortir de l'union européenne de l'euro et de l'OTAN, mais c'est mathématiquement impossible.

Le bon sens des canetons est reconnu: ILS SORTENT DE L'EAU NUS. 

p6

p6v

7  PHILIPPE SAUREL

Maire de MONTPELLIER, rassemblement de citoyens partis des partis. Politiques mais non politiciens, élus ou anciens élus. C'est le terme de "Société Civile" qui est difficile à comprendre. Ce n'est pas un métier, ni un code socio professionnel. Si ce sont des agents de la fonction publique, certes ils travaillent, mais sont payés par la collectivité et les impôts des canetons, toujours plus plumés et toujours pris pour des cons. Rien ne le dit, mais rien ne dit le contraire non plus. Par contre il est certain que ce n'est pas un grand parti qui finance leur campagne.

Il gère la ville de MONTPELLIER, sans la soumission au parti socialiste dont il a été exclus. La ville est belle, jeune et ne défraye pas la chronique. Le département de l'HÉRAULT pèsera lourd dans les urnes.  

C'est l' appropriation du terme "citoyen" qui dérange un peu. L'engagement public est forcément "politique" ce qui diffère de "politicien" à connotation partisane et sectaire.

À chacun de voir si dans l'isoloir les électeurs sont des partisans ou des citoyens. Pour le département des Hautes-Pyrénées la présence de Jean-Pierre ARTIGANAVE qui a peut-être trop tardé à prendre ses distances avec l'UMP (qui s'est révélée le parti d'un homme à l'égo démesuré, faisait le lit de la LYBIE sous l'alibi des canetons POPULAIRES) est de nature à ne pas faire de notre département un croupion radical inconnu de la Région.

p7

p7v

8  LOUIS ALIOT

Rassemblement Bleu Marine, Front National

Le parti qui monte lui aussi et dont les médias parlent plus qu'ils ne le demande lui même. Tout est dit. Le clan familial a fait du ménage. Son programme est plus National que local d'où son relatif échec aux départementales. Les élus n'y sont pas, mais les électeurs augmentent alors que les candidats n'avaient souvent aucune implantation locale.

Pour des régionales, c'est différent. La dimension nationale des candidats y est . C'est paradoxalement le scrutin qu'ils peuvent le plus emporter, alors qu'ils ne sont pas pro-européens et le contexte mondial va dans le même sens. Pour des présidentielles. ce sera différent. Il faut être en mesure de former un gouvernement. On verra plus tard. Mais nous refaire le coup du front républicain quand les canetons disent: "tous les mêmes, tous pourris, tous copains, tous coquins" alors il faudra bien convenir que c'est la triste réalité. En face à l'Assemblée, mais ensemble au gobelet.

Le PS PRG, la droite traditionnelle et la cohabitation , nous avons tout connu. La rupture est nécessaire. La RÉGION  à ses compétences, l' État à les siennes. La pensée unique n'est sûrement pas LA solution.

p8

p8v

GÉRARD ONESTA: NOUVEAU MONDE

OCCITANIE CATALOGNE, Notre Région. Rassemblement CITOYEN, ÉCOLOGISTE et SOLIDAIRE

Occitanie certainement, mais la Catalogne non. Les perpignanais sont appelés catalans, et les audois?  La CATALOGNE est espagnole et indépendantiste. Il s'agit de former une grande région et pas de changer le monde.Et "en commun" est bien superfétatoire quand on n'est pas capable de faire une intercommunalité dans une partie du département des Hautes Pyrénées. Un peu de logique serait bienvenue au delà de la pêche aux indemnités.

Le leader n'est pas bête et semble homme de convictions, mais les hommes seuls sont souvent des dictateurs.

Il serait difficile de trouver un râteau plus large. Le bandeau des" sponsors" en bas de page ferait bien la longueur d'un stade. Indépendants du gouvernement (Sans préciser qu'il est de gauche...) mais face à une droite stérile et au danger FN. (Cela fait plus racoleur et recycleur qu'écologiste. Les canetons sont aussi verts et moins menteurs que la patrouille des neuf qui ont le privilège  d'être sur la photo de la plaquette publicitaire) L'écologie est une matière qui s'enseignait dans les collèges et lycées agricole dès les année 70, alors "nouveau", ça sonne faux. Neuf sur 184, triés sur le volet ?  Cela mérite un peu plus de réflexion. Les neuf sont issus de sept départements sur 13.  La Haute-Garonne avec ONESTA et Myriam Martin, le premier travaillant en architecture, la seconde  syndicaliste dans l'enseignement. Deux aussi pour les Pyrénées Orientales: Agnès LANGEVINE, psychologue hospitalière et Judith CARMONA, syndicaliste paysanne,fermière bio,(contrairement au président régional PRG de la FNSEA qui est exploitant commerçant en grande distribution et marqué politiquement). Le GERS est représenté par Liêm HOANG NGOC , économiste presque anagramme de écologiste. Le Tarn et Garonne met à l'honneur Serge REGOURD, prof de droit. L'AUDE est un autre K, avec Patric ROUX, directeur de productions culturelles: Sans culture, pas d'agri-culture. La dernière nouvelle est des HAUTES-PYRÉNÉES, Marie-Pierre VIEU, Éditrice à Paris et Front de Gauche. C'est la mode du recyclage pour faire du 9, on prend du vieux.

Exit l'ARIÈGE, le GARD, L'HÉRAULT, le LOT, la LOZÈRE  et le TARN: Pas assez ruraux. 

Même la présence de l'altermondialiste, paysan moustachu, altermondialiste, aussi à l'aise à SIVENS  et sur les plateaux de télé que sur celui du LARZAC Notre Gaulois rustique, l'intarissable JOSÉ BOVÉ, plus vert que l'encre du bulletin alors que la profession de foi, en bouffe des adjuvants chimiques pour une quadrichromie aussi colorée que les candidats. Il vous restera à payer pour recycler leur papier.

Sinon, mettez le dans l'urne ... c'est pour pas gâcher..

Et dire que les gens ne lisent pas tout préférant dire n'importe quoi. Sarkozy le méchant aurait dit en parlant de BAYROU: "Le bègue, je vais le tuer." Autant dire que de son vert pâturage l'écolo MAMÈRE aurait dit "Le Bègles je l'ai coloré" En rentrant de voter vous pourrez clamer "J'ai voté BOVÉ".

p9

p9v

10  DEBOUT LA FRANCE Avec Nicolas DUPONT-AIGNAN, Liste conduite par Damien LEMPEREUR.

Il faudrait voir là un message Régional. Les départementales sont passées et les Présidentielles viendront en leur temps. Le décor est planté là aussi: format paysage.

On avait vu en Bigorre le slogan de circonstance du candidat favori des départementales du canton d'Ossun: Pour voter Pélieu il fallait voter Ricaud qui un an avant était pour les municipales répertorié par les services de l'État "DIVERS DROITE" . La liste seule en piste se déclare après l'élection:100% PRG. Les canetons ont dit non au candidat masqué. Résultat des courses: ils ont quand même eu PÉLIEU. La colère de José MARTHE est légitime qui se retrouve seul binôme d'opposition. Le PRG, maître du département qui est à la dérive voudrait avec le monopole de la presse de BAYLET conquérir la région. (Par peur de perdre les places au gouvernement ? ).  L'enjeu est la région pas le destin de DUPONT-AIGNAN. qui n'en fait pas partie.

Votez LEMPEREUR, Votez DELGA et  vous aurez PÉRALDI ou PINEL. 

p10

p10v

11 LUTTE OUVRIÈRE

Sandra TERREMOCHA

Tout cela paraît moche. Il ne s'agit pas de la confirmation de syndicalistes qui ne veulent qu'un statut privilégié. Et le sponsor est ARLETTE LAGUILLER.

Le travail, il faut le pratiquer pour en parler. Il n'y a pas que des multinationales aux capitaux pas toujours très propres. Il faut de tout pour la bonne marche d'une entreprise: Un bon patron, des bons employés et ouvriers et quand les locaux sont propres le matin c'est parce qu'une femme de ménage a bien fait son boulot. Complémentaires les uns les autres... Les Cimetières sont pleins de gens irremplaçables. Vous voulez vivre de la lutte des...castes ?

Décidément l'attrait pour le blé est une spécialité à AZEREIX : La rue de la Moule (Le moulin)  est incontournable dans les scrutins. Municipales et intercommunales avec le maire et son premier adjoint, La CCCO et son président bientôt "fusionné, Trois candidats de cette rue dont les habitants de la SCI propriétaire du moulin, candidats perdants des départementales du mois de mars et maintenant un ancien instituteur de la communale du même village et qui s'appelle MEUNIER.

Et les canetons qui ne se laissent plus rouler dans la farine... 

p11

p11v